Developpement d'un amplificateur d'impulsions femtoseconde a derive de frequence. Mise en place d'un banc de spectroscopie resolue en temps applique a l'etude des proprietes optiques non lineaires de materiaux supraconducteurs a haute temperature critique

par VENERANDA GUADALUPE GARCES CHAVEZ

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de PATRICK GEORGES.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'amplification en energie des impulsions ultracourtes utilisant la technique, maintenant classique, d'amplification a derive de frequence est une technique qui peut emmener les impulsions jusqu'a une energie de l'ordre du millijoule. Le principe consiste a allonger temporellement les impulsions ultracourtes issues d'un oscillateur pour diminuer la densite de puissance crete, ensuite a amplifier en energie ces impulsions et enfin a les recomprimer pour retrouver leur duree initiale. Nous avons utilise cette technique pour developper un amplificateur regeneratif a base d'un cristal de saphir dope au titane pour augmenter l'energie des impulsions de six ordres de grandeur. Ce systeme produit des impulsions de duree egale a 100 fs a 800 nm avec une energie de 0,5 mj a la cadence de 1 khz. Des experiences d'optique non lineaire ont ete developpees avec cette source laser. Afin de developper des detecteurs ultrarapides, nous avons etudie la reponse temporelle des films minces supraconducteurs a haute temperature critique suivie d'une impulsion femtoseconde. Pour suivre cette reponse, un banc de spectroscopie resolue en temps a ete construit. C'est a partir de variations de reflectivite optique (r/r) du film supraconducteur au cours du temps qu'on peut suivre l'evolution des phenomenes mis en jeu. Nous avons mis en evidence la reponse temporelle d'un film d'ybacuo dans l'etat supraconducteur (t c 81 k) d'epaisseur 200 nm depose sur un substrat de mgo. Nous avons determine des constantes de temps de 2,40,5 ps et 202 ps, attribuables respectivement aux temps de diffusion des electrons par les phonons et des phonons par les electrons.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 186 p.
  • Annexes : 67 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014649
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.