Etude des proprietes spectrales et de la variabilite de l'emission gamma superieure a 250 gev des blazars observes entre octobre 1996 et fevrier 2000 par le telescope a effet tcherenkov atmospherique c. A. T

par Frédéric Piron

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de BERNARD DEGRANGE.

Soutenue en 2000

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Apres un rappel des principaux enjeux de l'astronomie des hautes energies, l'imageur c. A. T. (cerenkov array at themis) est presente, l'accent etant mis sur les resultats recents de calibration, qui est un aspect particulierement delicat des detecteurs a effet tcherenkov atmospherique : aucune calibration directe n'etant possible, la maitrise du telescope doit passer par une confrontation constante des resultats obtenus sur la base de modelisations numeriques et de donnees reelles, dont celles prises sur la source de reference qu'est la nebuleuse du crabe. Au fil de leur presentation, les procedures d'extraction du signal et de reconstruction de spectres sont ainsi testees et validees. Les resultats d'observation des blazars mkn 501 et mkn 421 sont ensuite exposes : une correlation entre l'emission de au tev et celle de rayons x superieurs au kev est etablie pour ces deux sources ; au tev, une rapide variabilite est observee, sur une echelle de temps parfois inferieure a quelques heures pour mkn 421 ; mkn 501 apparait cependant plus extreme : son maximum de puissance est atteint vers 500gev, et un durcissement spectral est mis en evidence lors des sursauts les plus intenses. Tous ces resultats confirment la sequence spectrale recemment proposee pour unifier la classe des blazars ; ils suggerent une zone d'emission tres compacte ( 10 3 parsec), se propageant a vitesse relativiste a la base des jets radio de ces objets, et contenant une unique population d'electrons responsables de l'emission non thermique multi-longueur d'onde observee. Un modele de type synchrotron self-compton est applique avec succes aux donnees prises sur mkn 501 en avril 1997 ; dans cette etude, le role du fond infra-rouge cosmique est discute. Enfin, la recherche de signal en provenance de 20 autres blazars candidats au tev est entreprise, et aboutit a une limite superieure a l'emission de chacun d'eux.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

ETUDE DES PROPRIETES SPECTRALES ET DE LA VARIABILITE DE L'EMISSION GAMMA SUPERIEURE A 250 GEV DES BLAZARS OBSERVES ENTRE OCTOBRE 1996 ET FEVRIER 2000 PAR LE TELESCOPE A EFFET TCHERENKOV ATMOSPHERIQUE C.A.T

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 230 p.
  • Annexes : 167 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (St Michel l'Observatoire). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Observatoire de Haute Provence (OHP).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 52(043) PIR 578
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014645
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.