Approche moleculaire et genetique de la cascade des gtpases ras-ral le cas de dral-gef, homologue chez drosophila melanogaster des facteurs d'echange des petites gtpases ral

par GLADYS MIREY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Jacques Camonis.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La fonction biologique de la gtpase ral n'est pas connue. L'hypothese est que, apres activation d'un recepteur tyrosine kinase, ras est activite et interagit avec le facteur d'echange de ral, qui active ral. Dans un premier temps, les residus specifiant l'interaction de ral, versus ras, avec ses effecteurs, ont ete determines. Une deuxieme approche, associant les resultats d'un crible double-hybride et l'approche genetique chez drosophila melanogaster, a permis d'aborder in vivo la fonction de ral. Le crible double-hybride avec l'appat d-ral a permis de cloner plusieurs adnc codant pour des partenaires de cette gtpase. Les adnc codant pour le facteur d'echange d-rgl et l'effecteur d-rlip ont ainsi ete isoles. L'expression de dral, drgl et drlip a ete etudiee par hybridation in situ ainsi que par immunofluorescence sur embryons et disques imaginaux de drosophile. Le gene rgl a ete localise au niveau chromosomique et sa structure genomique a ete determinee. Deux souches independantes de drosophile, contenant un element p dans le gene rgl, ont ete caracterisees. Un crible d'excision d'element p a permis de generer un mutant pour lequel les exons 1 et 2 de rgl1 sont deletes. Le gene ral est localise sur le chromosome x dans une region depourvue d'insertion d'element p. Une approche par surexpression a donc ete utilisee. Differentes lignees transgeniques permettant l'expression de formes mutees de ral ou de differents alleles de rgl ont ete etablies. L'expression d'un ral inactif ou d'un rgl constitutivement actif de facon ubiquitaire est letale alors que l'expression de ces alleles dans le thorax de la drosophile induit une desorganisation generale des soies, organes sensoriels de la drosophile. Ces mutants permettront d'etablir les relations d'epistasie entre ras, ral et rgl et de determiner la contribution de ral a la voie ras, ainsi que les relations genetiques entre cette voie et d'autres voies de signalisation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 242 p.
  • Annexes : 500 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014624
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.