Recherche de bosons de higgs invisibles a lep2 et exploration de l'espace des parametres du mssm

par JEAN BAPTISTE DE VIVIE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de JEAN FRANCOIS GRIVAZ.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une recherche de bosons de higgs dont les produits de desintegration sont invisibles est presentee. La selection des evenements fait appel a des reseaux de neurones dedies au rejet de chacun des bruits de fond les plus importants. Dans les donnees enregistrees en 1998 et 1999 par le detecteur aleph aupres du lep a des energies dans le centre de masse comprises entre 189 et 202 gev, et correspondant a une luminosite integree totale de 411 pb 1, aucun signal n'a ete observe. Une limite inferieure sur la masse du boson de higgs est ainsi determinee. Elle est de 106. 4 gev/c 2 a 95% de niveau de confiance, pour une section efficace de production egale a celle du boson de higgs du modele standard et un rapport d'embranchement en modes invisibles de 100%. L'interpretation des recherches de nouvelles particules dans le cadre de l'extension supersymetrique minimale du modele standard (mssm) est rendue difficile par la presence d'un grand nombre de parametres libres. En general, des valeurs de reference sont choisies pour les parametres pertinents. Le secteur de higgs a ete revisite en relachant certains hypotheses et il a ete montre que les limites sur les masses et les couplages obtenues dans les modeles tres contraints sont robustes. Cependant, pour couvrir certaines configurations absentes dans les cas de reference, des analyses specifiques ont du etre developpees. Les contraintes tres fortes provenant du secteur de higgs peuvent egalement etre utilisees pour obtenir une limite sur la masse du neutralino le plus leger, melange des partenaires supersymetriques du photon, du z, et des bosons de higgs neutres, qui est un tres bon candidat pour la matiere noire. Dans un modele semi-contraint, on obtient m x>38 gev/c 2 a 95% de niveau de confiance, ameliorant ainsi d'environ deux gev/c 2 la limite obtenue sans le secteur de higgs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 p.
  • Annexes : 84 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014587
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.