Perception de la voix parlee : coherence du timbre du locuteur

par BLAS PAYRI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Sylvain Liénard.

Soutenue en 2000

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A partir de la notion de timbre de la voix, definie comme ce qui caracterise un locuteur ou une elocution donnee, nous degageons la notion de coherence du timbre, c'est-a-dire, les limites que doivent respecter toutes les composantes d'une elocution pour qu'elle semble avoir ete prononcee par une seule personne reelle. Pour etudier la coherence, nous utilisons comme materiau une phrase (un chiffre italien lu de facon neutre) prononcee par 20 locuteurs. Nous en extrayons deux syllabes de meme contenu linguistique mais comportant differents accents toniques. La premiere experience etudie la comparaison holistique des phrases et des syllabes : les resultats montrent que les syllabes ne sont pas classees selon le locuteur, et que les criteres de classification sont differents pour les syllabes et les phrases. Dans la deuxieme experience les sujets doivent juger selon des axes predefinis (age, genre) les phrases et les syllabes: les resultats montrent que les jugements pour la phrase entiere et pour des syllabes isolees peuvent differer, amenant la notion de timbre global (phrase) qui est compose d'un ensemble de timbres locaux (syllabes) pouvant varier beaucoup. Dans la troisieme experience, nous remplacons, dans chaque phrase, une syllabe par les syllabes correspondantes des phrases d'autres locuteurs. Les sujets doivent indiquer s'ils entendent un montage ou une phrase prononcee par un seul locuteur. 23% des montages sont acceptes (50% des montages entre locuteurs de meme genre) donc une syllabe peut etre commune a differents locuteurs. Le critere principal pour la coherence d'un montage est que la syllabe introduite ait une hauteur proche de la syllabe remplacee, et que la prosodie de la phrase soit respectee. Une experience de remplacement de syllabes avec modification de f0 confirme l'importance de la hauteur. Nous concluons que la coherence du timbre definit une probabilite (et non des valeurs precises) des parametres d'une syllabe dans un contexte donne.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : (313 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?