Organisation du genome et relations evolutives entre quelques especes du genre quercus

par VLATKA ZOLDOS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de SONJA SILJAK YAKOVLEV.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les analyses de diversite, ainsi que les etudes d'ecologie moleculaire, menees sur les chenes ont clairement mis en evidence la complexite systematique au sein du genre quercus. Comme dans beaucoup de complexes d'especes la delimitation biologique des especes n'est pas tranchee. En effet, des introgressions et de flux de genes importants entre especes ont ete decrits. Cependant, malgre les flux de genes, la differenciation au niveau morphologique entre especes reste valide. Ainsi, on peut citer une absence remarquable de coincidence entre la differenciation au niveau phenotypique et la differenciation au niveau genetique. Cette etude est une contribution a la comprehension de la differenciation interspecifique et des relations phylogenetiques au sein de ce genre. Elle est basee sur l'analyse de l'organisation du genome au niveau chromosomique ainsi qu'au niveau moleculaire. Un panel de onze especes representatives des differents groupes phylogenetiques et geographiques a ete analyse. Une organisation tres conservee des marqueurs d'evolution chromosomique (l'heterochromatine et les genes ribosomiques) a ete revele tout en confirmant une stabilite caryotypique (les caracteres morphologiques des chromosomes) et genomique (taille du genome) au sein du genre. Cette remarquable uniformite chromosomique constitue un bon exemple de speciation sans rearrangements chromosomiques importants. Une differenciation interspecifique a ete recherchee au niveau moleculaire entre deux chenes, q. Robur et q. Suber, en comparant leurs genomes par la technique representational difference analysis. Des sequences divergentes entre les deux especes appartiennent a la fraction repetee dispersee du genome liee aux retrotransposons. Les resultats font l'objet d'interpretation se placant resolument dans la polemique autour de la speciation dans le genre quercus. Au-dela des resultats relatifs a la differenciation genomique, une partie de la these etudie le polymorphisme des regions d'organisateurs nucleolaires (nors), ou se situent les genes codant pour l'arnr 18s-26s. L'origine de la variation de la taille du nor est due a la decondensation de la chromatine ribosomiques. L'etude du degre de decondensation nous a permis de suggerer un modele d'organisation structurale de ce locus, et de discuter la dynamique de l'activite transcriptionnelle. On a suggere que le comportement de la chromatine ribosomique de ce locus correspond au mecanisme de compaction de la chromatine necessaire pour l'inactivation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 p.
  • Annexes : 177 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014579
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.