Etude d'une sous-population non conventionnelle de lymphocytes t murins, les cellules nkt cd4 cd8

par Irina Apostolou

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Gabriel Gachelin.

Soutenue en 2000

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre travail a porte sur une population tres particuliere de lymphocytes t murins, qui possedent des caracteristiques propres a l'immunite adaptative mais egalement a l'immunite innee, les cellules nkt. Ces cellules se distinguent des lymphocytes t conventionnels tant sur le plan de leur phenotype, de leur specificite, que sur celui de leurs proprietes fonctionnelles. Elle expriment des molecules caracteristiques de la lignee cellulaire nk, possedent une faible densite membranaire de tcr et peuvent etre subdivisees en trois sous-populations sur la base de leur expression de molecule co-recepteur du tcr : les cellules nkt cd4 +, cd4 cd8 et cd8 +. Dans le thymus et le foie, la majorite des cellules nkt exprime une chaine du tcr semi-invariante, la chaine v14j281, laquelle s'associe preferentiellement a des chaines qui utilisent le segment genique v8. 2. Enfin, a l'inverse des lymphocytes t conventionnels qui reconnaissent des peptides complexes a des molecules polymorphes du cmh, les cellules nkt reconnaissent, en majorite, une molecule d'histocompatibilite non polymorphe, la molecule cd1d1, au sein de laquelle se logent des glycolipides. Dans un premier travail, nous avons decrit que des cellules nkt v14 + infiltrent des lesions de type granulomateux induites par l'injection, en sous-cutane, de parois mycobacteriennes deproteinisees. Nous avons, ensuite, montre que les cellules nkt v14 + jouent un role essentiel dans la formation de ces lesions, puisqu'aucune lesion granulomateuse convenablement differenciee n'est generee chez des souris depourvues des dites cellules. Enfin, nous avons teste in vivo l'effet de differentes familles de lipides et de glycolipides mycobacteriens sur le recrutement local de cellules nkt v14 +. Nous avons observe que ce dernier etait systematiquement associe a la presence de phosphatidylinositolmannosides dans le materiel injecte et qu'il concernait principalement la sous-population de cellules nkt v14 + de phenotype cd4 cd8. L'heterogeneite tissulaire marquee des cellules nkt cd4 cd8 , s'agissant de leur phenotype et de leur reactivite, nous a ensuite conduit a entreprendre une analyse detaillee de leur repertoire du tcr, dans le thymus, le foie, la rate et la moelle osseuse. Cette etude a mis en evidence l'existence de deux sous-groupes de cellules nkt cd4 cd8 caracterises par un repertoire du tcr et une distribution tissulaire, differents. Les cellules nkt cd4 cd8 du sous-groupe i expriment la chaine semi-invariante v14 en association avec des chaines v2 +, v7 +, v8. 1 +, v8. 2 + et v8. 3 +, tandis que celles du sous-groupe ii expriment d'autres chaines en association avec des chaines , lesquelles ne sont pas biaisees dans leur utilisation des segments v. Enfin, les cellules du sous-groupe i et du sous-groupe ii sont presentes dans des proportions proches respectivement, de 1000% dans le thymus, 8020% dans le foie, 5050% dans la rate et 2080% dans la moelle osseuse.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 p.
  • Annexes : 219 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014568
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.