Etude par excitation coulombienne de la fermeture de couche N = 40

par Stéphane Leenhardt

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Olivier Sorlin.

Soutenue en 2000

à Paris 11 .


  • Résumé

    Deux expériences d'excitation coulombienne de noyaux exotiques riches en neutrons ont été menées au GANIL. Elles ont permis la mesure de probalité de transition réduite B(E2) (du niveau fondamental vers le premier état excité) de quelques noyaux autour de la région N = 40. Ce nombre, 40, est un nombre semi-magique dans le modèle en couche standard. Pour des noyaux présentant un grand excès de neutrons, il est prédit un renforcement important de cette fermeture de couche N = 40. Le B(E2) de ces noyaux est un bon moyen pour signer l'éventuel renforcement de cet effet de couche [. . . ]


  • Résumé

    Two coulomb excitation experiments on neutron rich exotic nuclei have been performed at GANIL. They allowed the measurement of the reduced transition probability B(E2) (from ground state to first excited state) of some nuclei around N = 40. This number, 40, is a half-magic number in the shell model. For nuclei with an important neutron excess, it is predicted that The shell closure is stronger at N = 40. The B(E2) is a good tool for testing this growing [. . . ]

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 131 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 127-130

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Centrale de Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2000/LEE
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2000)54
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.