Contribution a l'etude de l'impact des caracteristiques de la fibre de ligne sur la performance des transmissions optiques a tres haut debit utilisant le multiplexage en longueur d'onde

par ALAIN BERTAINA

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Jean-Michel Jonathan.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le passage dans la societe de l'information a entraine une explosion des services et de la demande en capacite des systemes de telecommunication. Il y a aujourd'hui un reel besoin en transmissions optiques capables de vehiculer de tres hauts debits d'information. La technique du multiplexage en longueur d'onde (wdm), autrement dit la transmission simultanee de plusieurs canaux a debit donne au sein de la meme fibre, permet de repondre a ces exigences. Il reste toutefois certaines limitations, notamment l'attenuation, la dispersion chromatique et les non linearites de la fibre ainsi que le bruit des amplificateurs de la ligne, qui degradent les performances de la transmission. Il faut s'affranchir de ces effets ou tenter de les compenser. Le cadre de cette these concerne des transmissions wdm tres haut debit, avec un debit unitaire par canal de 10 gbit/s, sur des distances terrestres de quatre a cinq cents kilometres. La premiere etape a ete d'optimiser numeriquement et experimentalement la propagation en utilisant la gestion de la dispersion chromatique, technique tres efficace pour reduire l'impact des distorsions induites par la transmission. Nous avons alors pu isoler des regles originales a respecter pour parvenir aux performances ultimes d'une liaison et nous les avons appliquees a des transmissions experimentales tres haut debit sur tous les types de fibre existant. La seconde etape a concerne l'optimisation des parametres de la fibre de ligne elle-meme. Ces travaux numeriques et experimentaux ont abouti a la creation d'une nouvelle fibre, baptisee teralight, adaptee aux contraintes des transmissions haut debit. Cette fibre a alors ete au centre d'une premiere mondiale : une transmission de 150 canaux a 10 gbit/s sur 400 km, totalisant un debit global de 1,5 tbit/s. C'est un record mondial pour des distances terrestres en termes de canaux a 10 gbit/s vehicules en parallele sur la meme fibre.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 287 p.
  • Annexes : 117 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014553
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.