Mesures du gradient accelerateur maximum dans des cavites supraconductrices en regime impulsionnel a 3ghz

par Catherine Thomas

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Joël Le Duff.

Soutenue en 2000

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les modeles theoriques prevoient que le champ magnetique regnant dans une cavite en regime hyperfrequence (hf) est limite par le champ magnetique de surchauffe, h s h. Pour le niobium, h s h est de 25 a 35% superieur au champ magnetique thermodynamique, h c : h s h , 240 ; 274 mt. Actuellement, le champ magnetique maximum de surface obtenu est de 125 mt. Ce champ inferieur au champ critique h c l (h c l < h c) pour lequel l'effet meissner total cesse, est limite par les instabilites thermiques se developpant sur la surface hf. La methode experimentale choisie pour mesurer le champ magnetique maximum consiste a injecter dans la cavite un signal hf de duree bien inferieure au temps de propagation des instabilites thermiques. Pour atteindre un champ eleve en un temps court (quelques s), il est necessaire de disposer d'une source hf de forte puissance et de coupler fortement la cavite. Un dispositif experimental a ete construit a partir d'elements mis a notre disposition par l'istituo nazionale di fisica nucleare (infn) - sezione di genoa. Un protocole de mesure permettant de determiner la valeur du champ magnetique a l'instant d'une transition purement magnetique a ete etabli. Les mesures ont ete effectuees sur des cavites specialement concues par l'infn. Les champs obtenus restent dans la fourchette des valeurs donnees par d'autres laboratoires. Dans l'etat actuel des experiences, il ne semble pas possible d'atteindre la limitation h s h. Le champ magnetique de surchauffe depend de la profondeur de penetration. Cette grandeur permet de determiner la qualite du materiau des cavites a travers le rapport des resistivites a 300 et 4,2 k en conduction normale (rrr). Les resultats obtenus sur le banc de mesure developpe pour la mesure de la profondeur de penetration et sur la cavite genes sont coherents avec les resultats recenses et confirment que le rrr de surface est inferieur au rrr determine par les mesures de resistivite et correspondant a un rrr de volume.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 p.
  • Annexes : 70 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2000)32
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014538
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.