Effets residuels des hypnotiques sur la conduite automobile en situation simulee

par MARIE-LAURE BOCCA

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de MICHEL POTTIER.

Soutenue en 2000

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but essentiel de ce travail doctoral etait d'evaluer les effets residuels de trois hypnotiques, zolpidem, zopiclone et flunitrazepam apres une prise nocturne unique, sur la conduite automobile simulee et sur la motricite oculaire. Les effets de ces trois hypnotiques sur l'activite motrice nocturne de la nuit sous medicament et des deux nuits qui suivent la prise unique ont egalement ete evalues. L'actimetrie, a montre que zopiclone et flunitrazepam modifient l'activite motrice nocturne de l'ensemble de la nuit tandis que zolpidem ne la perturbe qu'en premiere moitie de nuit. Au cours des nuits de recuperation, des effets rebond se produisent la premiere nuit apres la prise de zolpidem et la seconde apres celle de zopiclone. Flunitrazepam n'a pas d'effets rebond au cours des deux nuits qui suivent la prise mais ceux-ci sont peut etre plus tardifs. L'interpretation des resultats par rapport aux donnees de la polysomnographie a revelee que l'actimetrie serait une technique plus sensible que la polysomnographie pour l'evaluation de la diminution du sommeil leger et de la veille intra-sommeil apres la prise d'hypnotiques. Sur la conduite automobile, zopiclone et flunitrazepam ont des effets residuels en debut de matinee qui se traduisent par une augmentation des ecarts lateraux du vehicule revelant une incapacite a maintenir le vehicule sur la route. Des effets residuels ont ete observes sur differents parametres des saccades et des antisaccades, permettant d'affiner la comprehension des mecanismes d'action de ces substances. Les effets residuels de flunitrazepam sont probablement secondaires a une diminution de la vigilance. A l'inverse, zopiclone et zolpidem ont des effets residuels specifiques probablement independants d'une diminution de la vigilance : deficits du desengagement de l'attention spatiale pour zopiclone et/ou de la memoire et des mecanismes de reprogrammation visuo-spatiale pour zopiclone et zolpidem. Les effets residuels sur la conduite automobile et la motricite oculaire sont probablement secondaires a des modifications du sommeil induites par les hypnotiques plutot qu'une consequence directe de l'action de ces molecules. Les resultats obtenus peuvent probablement etre extrapoles a une situation de conduite reelle.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 243 p.
  • Annexes : 183 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014507
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.