Quels liens les mutations de la conscience religieuse et les changements politiques? : le cas de la Jamaat islami au Pakistan de 1941 à 1999

par Safdar-Ali Sohail

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Yves Michel trigano.

Soutenue en 2000

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'Islam contemporain est l'objet de nombreuses études. Dans la plupart d'entres elles, la tradition islamique y est réduite à une construction monolithique. La nature de la conscience religieuse des membres de la Jasmaat Islami, au sein même du spectre de la tradition islamique, n'a jamais été réellement prise en compte en tant que telle. Les enjeux de d'identité et de distinction qui se révèlent dans une telle approche sont des variables importantes dès lors qu'il s'agit d'évaluer les réalisation de la Jamaat Islami à la fois comme mouvement réformiste et comme parti politique. L'idéologie de Mawdoudi doit être replacée et reconstruite dans le processus de fragmentation de la conscience religieuse tel qu'il a été vécu par les musulmans du sous-continent au tournant du 20ème siècle. Signe de sa permanence, on retrouve cette fragmentation dans le paysage offert par les différends partis et groupes politico-religieux après 1947. La société pakistanaise est marquée par la nature des compromis entre les différentes composantes de la tradition islamique et les différents niveaux d'interaction entre les institutions gouvernementales (judiciaires, législatives, administratives, militaires, financières). La différenciation actuelle du champ culturel et politique pakistanaise en est le produit. Les études systématiques sur cette réalité sociale sont rares. La Jamaat Islami a contribué à modeler cette réalité sociale en même temps qu'elle en est le produit, tant dans la struture de son organisation que dans son mode de fonctionnement. L'évidence des fractures de la réalité sociale pakistanaise se reflète largement dans les objectifs que les militaires se sont donnés après avoir pris le pouvoir en octobre 1999 : remise en servie de l'économie face à l'accroissement des inégalités, intégration nationale, réforme de l'état et restauration de l'ordre public. Que ce soit le gouvernement ou la Jamaat, tous deux promettent, au moins sur le plan du discours, que la réalisation d'un contrat social, alliant autonomie locale et efficacité gestionnaire au centre, assurera prospérité et paix sociale. La capacité et la volonté des pakistanais d'atteindre un tel consensus théorique et de le mettre en pratique, repose pour une bonne part sur l'implication de l'Establishment et des autres groupes sociaux qui demeurent cependant à voir, mais c'est le défi que souhaite relever la Jamaat Islami comme en témoigne l'évolution de sa tratégie.

  • Titre traduit

    Wath links between religious conscience's mutations and political changes? : the case of jamaat islami in Pakistan 1941-1999


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 333 f.
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : Bibliogr.: f. 302-315

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 00 PA10-198
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.