Les cités d'Italie dans le premier tiers du VIe siècle : patrimoine monumental romain et spectacles d'après les Variae de Cassiodore

par Valérie Fauvinet-Ranson

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Lepelley.

Soutenue en 2000

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette these porte sur le devenir des cites d'italie dans les decennies qui suivent la fin officielle de l'empire romain d'occident (476). Notre principale source sur le sujet et l'epoque etant constituee par les variae de cassiodore, l'etude est centree sur elle. La periode consideree (493-537) correspond a la duree du royaume ostrogothique d'italie, de la victoire de theodoric sur son predecesseur odoacre jusqu'a la guerre de reconquete ordonnee par justinien qui marque une forte rupture. Le contexte est celui de l'appropriation du pouvoir par des peuples barbares dans differents royaumes qui prennent la suite de l'empire romain et du passage de l'antiquite au moyen age. Ce travail a pour but de faire le point sur deux aspects majeurs et proprement romains des cites, leur cadre monumental public (i) et les spectacles qui y etaient donnes traditionnellement (ii). Il rassemble sur ce sujet une documentation diversifiee, dont notamment la traduction et le commentaire d'environ 60 textes latins des variae, oeuvre dont il n'existe ni traduction integrale ni commentaire systematique. I. Il s'agit d'abord de determiner la nature du patrimoine urbain et d'evaluer son etat au sortir du ves. , en italie, puis a rome qui conserve un statut special. On peut alors replacer la politique edilitaire gothique, examinee sous tous ses aspects, dans une perspective plus large que celle qui est generalement adoptee. Ii. Les grands genres de spectacles publics romains (theatre, cirque, amphitheatre. . . ) sont encore tres presents dans les sources du vie s. Ces mentions correspondent-elles a la realite? trouve-t-on encore de tels spectacles dans toutes les cites ou sont-ils reserves a rome? leur organisation et leur public ont-t-ils evolue? peut-on etablir un parallele avec ceux de constantinople? comment, au vie s. , concilie-ton le christianisme avec ces representations qu'il a toujours condamnees? quelle est l'attitude des rois goths face a cette tradition romaine?

  • Titre traduit

    Italian cities in the early VIth century : a study of roman architectural heritage and entertainments in cassiodorus's Variae


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Edipuglia à Bari

Decor civitatis, decor italiae : monuments, travaux publics et spectacles au VIe siècle d'apres les "Variae" de Cassiodore


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 554 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. : f. 537-548

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-164
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-164
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 729
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Edipuglia à Bari

Informations

  • Sous le titre : Decor civitatis, decor italiae : monuments, travaux publics et spectacles au VIe siècle d'apres les "Variae" de Cassiodore
  • Dans la collection : Munera , 23
  • Détails : 1 vol. (527 p.)
  • ISBN : 88-7228-452-X
  • Annexes : Bibliogr. p. [477]-491. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.