Jean-Paul Laurens (1838-1921), peintre d'histoire

par François de Vergnette

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Ségolène Le Men.

Soutenue en 2000

à Paris 10 .


  • Résumé

    Jean-paul laurens a tente de renouveler la peinture d'histoire a la fin du dix-neuvieme siecle. Des le debut de la troisieme republique, il a beneficie de l'appui des administrations centrales et municipales qui ont achete certains de ses tableaux de chevalet exposes au salon pour leurs musees, et lui ont commande des peintures monumentales et des cartons de tapisserie pour orner les lieux publics, a cause du genre de ses oeuvres. Leurs themes, la mort, les crimes de l'eglise et des rois, la lutte des peuples pour la liberte, le midi, sa region natale, decoulaient de ses preoccupations personnelles et de ses convictions. Si ils rappellent ceux de la peinture romantique, ses sujets n'avaient jamais ete traites auparavant par les artistes. Ils etaient puises dans une historiographie surtoutromantique et liberale. Les compositions, la facture et la lumiere qui contribuent a donner des effets de profondeur et de relief sont typiques d'un realisme plastique. Dans ses oeuvres monumentales, laurens a su adapter sa maniere a cette categorie picturale, par des references a de grands modeles et en adoptant un chromatisme, une lumiere plus douces et parfois un procede a l'aquarelle tres originale. Les formes ne sont pas toujours independantes de ce qui est raconte, meme si le maitre voulait faire prevaloir l'impression de realite transmise par les scenes. Leurs details, les corps, les visages des personnages, et les decors les rendaient egalement realistes et en cela laurens etait tres novateur. La verite historique des details n'etait que secondaire. Malgre quelques procedes narratifs empruntes a la peinture de genre historique, laurens voulait renouer avec la grandeur et la clarte de l'art du recit des peintres d'histoire classiques et neoclassiques, pour faire ressortir le sens des oeuvres. En depit du caractere dramatique de sa peinture due aux contrastes qui y foisonnent, il n'appliquait pas des recettes theatrales.

  • Titre traduit

    Jean-Paul Laurens (1838-1921), history painter


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par A.N.R.T. Université de Lille III à Lille

Jean-Paul Laurens (1838-1921), peintre d'histoire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 695 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f.374-390. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-126
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-126
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par A.N.R.T. Université de Lille III à Lille

Informations

  • Sous le titre : Jean-Paul Laurens (1838-1921), peintre d'histoire
  • Dans la collection : Lille Thèses , 27755 , 0294-1767
  • Détails : 3 microfiches
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.