L'insolite répartie féminine : les ambivalences du féminin et du masculin face à la dynamique du changement

par Djaouida Séhili

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Pierre Tripier.

Soutenue en 2000

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le monde du travail subit aujourd'hui les contrecoups de la precarisation. Dans ce contexte, l'usage de soi que les individus sont contraints de fournir peut parfois etre tres douloureux. D'autant qu'il n'existe pas de coupure psychique entre la sphere du travail et celle du hors travail ou encore entre, ce que l'on nomme communement, la << vie professionnelle >> et la << vie privee >>. La formation d'une identite au travail, feminine ou masculine, ne peut donc se concevoir de maniere limitative a des determinants strictement lies aux relations avec la hierarchie, avec les collegues, avec les clients, etc. Elle depend egalement de tout un corpus psychosocial qui trouve ses fondements bien au-dela : a savoir dans le << moi >> intime de chacun s'exprimant au travers d'un << moi >> public. Ce << moi >> intime est plus ou moins devoile par des manifestations qui sont toujours fondamentalement porteuses de sens. L'un de ces sens, notamment, revele bien le poids des valeurs sociales qui enferment les individus dans des categories, liees au feminin et au masculin, qui ne se reduisent pas a leur sexe. Selon qu'ils se definissent a partir de ces categories, les individus femmes et hommes, vivent le changement, et les innovations qu'il induit, de manieres relativement contrastees. Certains nous ont ainsi livre une representation << feminine >> du changement alors que d'autres, nous ont plutot fait entendre une representation plus << masculine >>. Lorsque les representations portees relevaient plutot du << masculin >>, il nous est apparu, que la destructuration des processus identitaires semble produire un etat qui s'apparente a une demobilisation douce. Atteints dans leur << virilite >>, ils paraissent moins << prepares >> et plus << touches >> que leurs collegues du genre feminin. Beaucoup, particulierement les techniciens, fortement stigmatises car cette << castration symbolique >>, manifestent l'intensite de leurs affects par l'expression multiple et variee de leur souffrance.

  • Titre traduit

    The unusual feminine reply : the ambivalence of feminine and masculine in front of dynamics of change


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 415 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 336-350

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-95
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-95
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.