Effets comparés de l'éducation publique et privée : une application micro-économétrique au cas de Madagascar

par Florence Arestoff

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Philippe Hugon.

Soutenue en 2000

à Paris 10 .


  • Résumé

    La these traite de l'efficacite comparee de l'education publique et privee. Elle s'applique particulierement a madagascar ou la crise economique qui sevit depuis vingt ans a engendre la degradation des principaux indicateurs educatifs. Il s'agit alors de verifier si le choix des menages malgaches de scolariser leurs enfants dans des ecoles privees se justifie par une plus grande efficacite de celles-ci. Une base de donnees originale est mobilisee. Elle resulte d'une enquete realisee en 1997 a antananarivo, aupres d'un millier de menages. Les analyses econometriques montrent d'abord le role du milieu social dans le choix de l'etablissement scolaire. Or, une fois ce biais de selection corrige, il s'avere que les eleves qui obtiennent les meilleurs resultats scolaires sont aussi ceux qui se sont inscrits dans une ecole privee. L'efficacite interne de l'education privee l'emporterait donc sur celle de l'education publique. De plus, depuis le debut des annees 80, les anciens eleves de l'education publique connaissent a la fois une duree de chomage post-scolaire plus elevee et un premier salaire plus faible, dans le secteur formel tout au moins. La degradation progressive de l'educationpublique aurait donc conduit les employeurs a valoriser de plus en plus les formations privees, ce qui prevaut toujours apres un certain nombre d'annees d'experience professionnelle. A un niveau plus macro-economique enfin, la construction d'un modele theorique a generations imbriquees permet d'etudier les consequences que le type d'education engendre sur la croissance. Si les parents sont faiblement eduques, l'education privee risque d'entrainer l'economie dans une trappe de pauvrete, le capital humain se reduisant de generation en generation. En revanche, dans un regime d'education publique, l'etat pourra fixer un taux d'imposition suffisamment eleve pour assurer une qualite scolaire suffisante et maintenir ainsi l'economie sur un sentier de croissance positif.

  • Titre traduit

    Compared efficiency of public and private education : a micro-econometrical application to Madagascar


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 358 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 336-358

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-77
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-77
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.