Socio-anthropologie des urbanites du déplacement de surface : professionnels et usagers

par Hervé Thomas

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Pierre Bouvier.

Soutenue en 2000

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les machinistes du reseau d'autobus parisien et leurs passagers definissent une realite observable dans un meme cadre social. C'est une socio-anthropologie de deux domaines definis par l'anthropologie urbaine, qui est proposee: le trafic et l'approvisionnement. Le questionnement general est celui de la dispersion generee par l'urbain, et donc des recompositions. A une homogeneite de la professionnalite renforcee de solidarites unanimistes succede une diversite des pratiques et une contraction des sociabilites endogenes. L'influence de l'urbain sur la culture professionnelle cristallise dans le rapport a l'usager. Ces themes identifies dans la diachronie refaconnent les contours de la professionnalite, dessinent de nouveaux "construits pratico heuristiques" qui se stabilisent difficilement. De nouvelles pratiques et representations restent dans une dimension flottante, endoreique, prises dans les representations anciennes, retenues par la crainte de l'avenir. Logiques structurelles et logiques de sens, dans leurs tensions rendent indecise cette emergence. L'exploration du domaine du trafic pose les jalons d'une architectonie de la dispersion. La copresence anonyme des usagers instaure codes et rituels qui sont autant de formes de l'urbanite. La materialite du transport genere une sociabilite instrumentale a travers l'attente, la lecture du reseau, ses dysfonctionnements. La cooperation resultant de la copresence est une premiere forme de mobilisation des individus fondee sur des arrangements pratiques, construits in situ. L'accessibilite mutuelle des individus par la vue etl'ouie, les routines des habitues mettent a jour une structure de l'anonymat en faisant de la notion de reseau social un concept applicable au domaine du trafic. Deux formes de mobilisation sont ainsi interrogees: celle des citadins rassembles anonymement se pose comme une analyse des formes du lien social qui en resultent. Celle des machinistes comme le reagencement de leur culture professionnelle.

  • Titre traduit

    Socio-anthropology of urbanities in urban ground mass transportation : workforces and users


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 608 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : p. 567-577. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-42
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-42
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.