L'analyse économique du syndicalisme ou les représentations économiques du syndicalisme : perspective historique

par Évelyne Jardin

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Guy Caire.

Soutenue en 2000

à Paris 10 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans ce travail de doctorat, nous nous sommes interesses aux representations economiques du syndicalisme dans une perspective historique s'inspirant du cadre regulationniste. Ainsi les deux parties de cette these se sont articulees autour des modes de regulation concurrentielle et monopoliste. Dans la premiere partie, nous avons recherche les eventuelles correspondances entre les opinions emises de la fin du xviiie a l'aube du xxe siecle par les economistes anglais et francais et la mise en place d'un marche du travail sans entrave. Des divers points de vue etudies, il ait apparu que les organisations ouvrieres a la fin du xixe siecle furent plus <<inscrites>> dans l'economie de marche en angleterre qu'en france. Dans la seconde partie, c'est le passage au mode de regulation monopoliste puis sa crise survenue dans les annees soixante dix qui a retenu notre attention et, en miroir, l'evolution des representations economiques du syndicalisme. Un rapport salarial de type fordiste faisant des syndicats la pierre angulaire de la negociation collective apparait en angleterre (par les webb) et aux etats-unis (par j. R. Gommons) au debut du xxe siecle. Mais, ce modele syndical est remis en cause par h. Simons et f. Hayek, eux-memes etant critiques par m. Olson grace a son fameux <<paradoxe de l'action collective>>. Il faut attendre l'analyse de r. B. Freeman et j. L. Medoff pour voir se dessiner un nouveau syndicat plus micro-economique, gestionnaire de l'information. L'originalite de cette recherche est double. D'une part elle tient, dans une tradition myrdalienne, a la mise en evidence de l'importance des valeurs dans la pensee economique. D'autre part, elle permet de mieux comprendre les <<compromis>> analyses par les regulationnistes en portant un regard non seulement sur l'a posteriori (les experiences) mais sur l'a priori (ce que nous avons appele les <<representations>>).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (444 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : . 421-438

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-41
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-41
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.