Le système politique Sama : parcours et relations d'une société guerrière dans la boucle du Niger : analyse comparative

par Gilles Holder

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Raymond Jamous.

Soutenue en 2000

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les Saman, société islamisée d'origine Nononke, apparaissent vers 1205 entre le Kanyaga et Djenné. Fixés sur le fleuve Bani, ils administrent la province de Djenné pour le Mali à partir de 1325, avant de s'allier aux Songhay après 1468. Vaincus par les Marocains, une fraction émigre avec les Dogon dès 1656, rejoint par un second groupe vers 1790. Alliés aux Maître de la terre, les Saman fondent alors une cité-État via une synoecie et des clérouquies au sein d'une "Maison de l'alliance" (dâr al-c ahad ) de 500 km2. La structure socio-politique repose sur une oligarchie, droits et obligations distinguant les citoyens des Dongon et esclaves. Le roi est élu an tant que doyen, l'exécutif allant à son cadet et le sacré au chef des captifs. Tirant sa richesse de l'espace contigu qu'est "Maison de la guerre" (dâr al-harb), la force est le fondement de l'auctoritas, le roi étant Celui-de-la-force et les citoyens, les agents de celle-ci. Ce qui valide cette force est sa nature instante. Aussi, en se muant en émirat guerrier sous l'État-territoire des Fuutankoobe vers 1864, la cité-État disparaîtra. L'esclavage est l'aspect marquant de cette mutation, mais la Cité a toujours généré un corps de captifs chargé du fonctionnement des institutions, dont l'axe est un roi sacré "vivant-mort", source de fécondité et intermédiaire entre l'Au-delà et l'içi-bas. Les rites royaux créent un espace-temps triennal et cyclique marqué par le ramadan et la tabaski, dont l'énoncé symbolique serait "trois, plus trois, plus un égalent zéro". Véritable cycle de régénérescence royale, ces rites induisent un régicide à travers le meurte paien d'un vautour, que l'on fait expier par l'offrande musulmane d'un bélier bouc-émissaire.

  • Titre traduit

    The Sama political system : journeys and relationships of a warlire society in boucle du Niger : a comparative analysis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : VIII-800 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 686-702

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T509
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-9
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-9

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1789
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.