Les sociologies classiques et l'utilitarisme : du lien humain dans les sociétés d'Occident

par Christian Laval

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Alain Caillé.

Soutenue en 2000

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les grandes sociologies fondatrices, celles de Saint-Simon, de Comte, de Tocqueville, de Durkheim, de Marx et de Weber, dans leur travail d'intellligence des sociétés modernes, rencontrent et questionnent la représentation utilitariste du lien humain fondée sur l'intérêt et centrée sur l'activité économique. Chacune de ces sociologies problématise d'une façon originale le fait social de l'utilité, ce qui oblige à suivre patiemment la pensée de chacun des auteurs. Cette originalité se conçoit mieux si l'on distingue les trois modes de relation de ces théories avec l'utilitarisme : l'acquiescement, conscient ou non, à certaines propositions fondamentales ; l'objection faite à d'autres aspects cruciaux de la représentation ; et, dans tous les cas, l'objectivation de l'utilitarisme comme représentation propre aux sociétés occidentales. Outre la façon dont se nouent ces trois regards dans chacune des théories sociologiques, la présente lecture entend mettre en évidence le legs théorique dont une société moderne de l'utilitarisme pourrait tirer profit. Les différentes problématisations sociologiques ont toutes posé à leur manière, une question centrale, celle de la médiation symbolique indispensable au rapport humain. L'axiome de l'utilité peut-il constituer le principe qui préside aux échanges sociaux en lieu et place de la représentation religieuse déclinante? Les réponses à cette question divergent, allant de la nécessaire fondation d'une nouvelle religion à l'anticipation d'une humanité changée, quelle soit émancipée des anciennes oppressions ou, qu'au contraire, elle soit définitivement emprisonnée dans la cage de fer du capitalisme. Cette question est encore la nôtre. L'actuelle mutation "néolibérale" des sociétés occidentales peut être éclairée, jusque dans ses effets les plus profonds, par des sociologies qui ont su en leur temps interroger les fondements du lien huamin et du mode de vie.

  • Titre traduit

    Classical sociologies and utilitarianism : of human relationship in western societies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 352 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 322-352

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-8
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T00 PA10-8

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.