La resistencia armada contra el régimen de Franco en Aragon (1940-1952)

par Mercédès Yusta Rodrigo

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Danièle Bussy Genevois.

Soutenue en 2000

à Paris 8 .


  • Résumé

    La présente thèse est consacrée à l'étude de la guérilla espagnole de l'après-guerre dans la région d'Aragon pendant les années comprises entre 1940 et 1952. L'étude analyse la guérilla espagnole dans une perspective comparée par rapport à d'autres phénomènes de résistance antifasciste dans le contexte européen. La comparaison avec la France est la plus pertinente, pas seulement à cause de la ressemblance de ces deux mouvements de résistance, français et espagnol, mais aussi car la Résistance française fut en grande partie l'embryon du mouvement de résistance espagnol. Ceci n'est pas valable pour toute la péninsule ibérique, puisque dans d'autres zones, l'apparition de la guerilla est contemporaine de la guerre elle-même. Mais ça l'est pour le cas de l'Aragon : dans cette région, la guérilla apparut à la suite de la libération de la France et des invasions de guérilleros par les Pyrénées en octobre 1944. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (586 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 423-442

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1646/1,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.