Crépuscule de l'esprit de système : Nietzsche critique de Spinoza

par Mohamed Ben Arous

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Arion Lothar Kelkel.

Soutenue en 2000

à Paris 8 .


  • Résumé

    La@consécration philosphique de la notion de "crépuscule" marque le commencement d'une nouvelle ère de la pensée humaine. Là où la Raison ne serait plus un moyen au service d'un être, tel que l'homme, épris de s'approprier le monde, le "crépuscule" devient l'emblème de l'obscurcissement et de l'éclatement de celui-ci. Cet avènement traverse l'écroulement de l'idéalisme allemand et la mise en cause de la dérive totalitariste de l'esprit de système. Par là le thème de "la fin de la métaphysique" se présente comme le tribu à payer par les philosophes afin d'expier les horreurs pesant sur les consciences. Le crépuscule de l'esprit de système nous contraint à reprendre la question du système dans la double perspective de son origine et de son irruption philosophique. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 370 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 357-369

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1463

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000PA081843
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.