L'écriture de l'épiphanie dans les romans de François Mauriac

par In-Ja Heo

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Béatrice Didier.

Soutenue en 2000

à Paris 8 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les émotions d'enfance de Mauriac deviennent la source de son écriture. Nous avons utilisé le concept d'<< épiphanie >> pour les comprendre et analyser le fonctionnement de l'écriture. Il a fallu d'abord expliciter cette notion qui est a la base de sa poétique. L'épiphanie est << une révélation spirituelle >> instantanée à travers les choses et les êtres ordinaires, qui mobilise la sensation, la mémoire et le coeur. Nous avons tente de mettre en lumière les trois processus de l'instant épiphanique selon les phases de l'appréhension des trois qualités de la beauté ( intégrité, symétrie et rayonnement ). La phase de l'appréhension de la symétrie signifie que le sujet perçoit dans l'objet une harmonie structurale. De ce fait, nous pouvons extraire le secret de l'épiphanie a partir de la structure de l'image qui est récurrente dans les romans. Le sentiment de l'harmonie provient des quelques données formelles : le contraste, le << plus >>, << la superposition juxtaposante >>, << la multiplicité unifiée >> et << l'image sans image >>. Nous les avons analysées comme constituant la structure essentielle de l'être humain et de la vie. La phase de l'appréhension du rayonnement correspond au moment ou le sujet saisit parfaitement ces données formelles dans l'objet. Par ailleurs, a travers la phénoménologie de l'épiphanie, nous avons différencie ses attributs symboliques (lumière, beauté, etc. . . ) Qui font comprendre sa dimension et sa puissance. Ils éclairent aussi les étapes du cheminement vers dieu. L'épiphanie, dans ses données formelles, existentielles et symboliques, décidant le mouvement de la conscience de l'auteur, décide de sa poétique. Parce que ce mouvement correspond a l'évolution spirituelle du héros, nous avons pu étudier la représentation de la vie spirituelle des personnages (chacun selon son niveau) a travers un corpus de trois romans. En les analysant, nous avons montre que l'épiphanie est en relation avec la création artistique qui prend sa source dans le moi profond.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 362 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 343-357

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VF 1384 TH
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.