Helena almeida sebastiao salgado une experience ethique dans l'art contemporain

par SILVIA ROSADO CORREIA PATRICIO

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de CHRISTINE BUCI GLUCKSMANN.

Soutenue en 2000

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these developpe une reflexion sur l'experience ethique dans l'art contemporain. Le corpus des oeuvres est constitue d'une photographie de sebastiao salgado <<femme en fuite>> et d'une photographie d'helena almeida <<noir aigu>>. La premiere partie interroge l'art a partir de la lecture de quelques pensees sur l'ethique. A travers cette recherche theorique et vecue empiriquent face aux oeuvres, nous avons lie l'ethique a une dimension du sentir par laquelle le sujet sentant s'eprouve lui-meme et recoit l'univers des oeuvres. De cette facon, l'ethique est une experience singuliere liee a une dimension de l'etre humain qui permet de rester dans une relation personnelle et singuliere avec les oeuvres. Dans la deuxieme partie de ce travail, nous avons etabli un parcours entre l'esthetique etl'ethique. Donc nous avons, cree les prealables terminologiques parmi des interrogations communes face aux deux itineraires artistiques. La troisieme partie du travail se rapporte a la question de l'etre dans l'experience ethique. Autant le travail d'helena almeida que le travail de sebastiao salgado place le sujet sentant devant un sentiment ontologique, dont le lieu propre est la rencontre entre nous et l'etre. Le sentir est l'element par excellence qui determine tout notre etre dans cette experience de l'ethique. Dans le travail de sebastiao salgado, l'experience ethique est presente dans et par une esthetique de la lumiere analysee a partir d'une confrontation avec l'histoire et d'une confrontation entre l'instinct et l'humain. Dans le travail d'helena almeida, la question est posee d'une autre maniere: c'est la conscience esthetique de l'oeuvre qui implique une experience de l'ethique a travers des morphologies qui nous placent devant et dans les verites singulieres de la peinture, dans un discours tragique et dans un affect de verite. Notre conclusion demontre qu'une image ethique peut etre inerante a cette reflexion estetique puisqu'elle donne a voir et a penser la confrontation de l'humain et du non-humain et les frontieres meme de toute image strictement esthetique: l'etre humain et le noir. En ce sens, nous croyons que l'ethique renouvellera la question ontologique propre aux oeuvres d'arts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 320 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 171 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SA 1370 TH
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2658
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.