La métrique de la poésie populaire au Maroc

par Mohammed Moumou

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de

Soutenue en 2000

à Paris 8 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail s'attache a demontrer que la poesie populaire au maroc est engendree par un systeme de regles metriques. Notre corpus est compose en arabe dialectal marocain. Il compte 11 poemes de debdou (notre ville natale) et 5 poemes du melhun. Dans notre analyse, nous avons eu recours a une syllabation de surface et une syllabation abstraite. Dans la scansion metrique de surface, seules les voyelles (a,i. U et schwa) sont susceptibles d'etre un noyau de syllabes. Cette syllabation ne permet pas de deceler des regularites metriques. La syllabation abstraite est fondee sur la notion de sonorite. Dans cette syllabation, tous les segments sont susceptibles d'etre un noyau de syllabe a l'exception de schwa qui est neglige dans la scansion metrique. Les resultats obtenus prouvent que cette syllabation permet de mettre en evidence les regularites metriques de notre corpus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 439 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 428-439

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : W 1369 TH
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.