Peuple, citoyen et souveraineté : contribution à l'analyse de l'État héritée de l'occupation anglo-française en Afrique noire : le cas du Cameroun

par Reynaud Dalle Nyoungue

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Marie Vincent.

Soutenue en 1999

à Paris 8 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les concepts peuple, citoyen et souverainete places dans un contexte sociologique et politique different de celui de leur lieu d'elaboration et d'experimentation, comme c'est le cas du cameroun, revelent l'existence de groupes ethniques heterogenes. Ceux-ci se reconnaissent et s'affirment en tant que peuples autonomes les uns vis-a-vis des autres mais ont en commun, la jouissance de la nationalite camerounaise. Si la nationalite etablit l'identite, celle-ci est, dans sa construction sociopolitique, liee a l'ethnographie du pays. Cette juxtaposition des peuples montre le caractere atomise du peuplement du cameroun dans ses rapports avec l'etat des lors que chacun a, pour ces differentes communautes, un projet de societe lie a sa perception du monde. La politique du dosage ethnique dans le recrutement du personnel de l'etat confirme cette realite sociologique et politique accentuee dans la constitution du 18 janvier 1996. Ce texte a introduit dans ses articles 6 al. 5 et 57 al. 3, une distinction a caractere discriminatoire fondee sur l'origine des camerounais dans la gestion de l'etat et de ses institutions locales. Cette mesure engendre les antagonismes ethniques, elle institue letribalisme comme methode et instrument de gestion de l'etat. Cette opposition entre les ethnies du pays illustre un fait : il n'y a pas au cameroun le peuple, mais des peuples qui coexistent dans un pays profondement divise et domine par des traditions et des coutumes specifiques a chacun des groupes ethniques de ce territoire. La reponse politique a cette coupure reside dans l'institutionnalisation de la citoyennete. Cela s'opere par l'octroie des droits politiques inherents a ce statut. Cette metamorphose du peuplement camerounais en citoyen replace la souverainete dans le champ de l'egalite civique laquelle fonde l'etat moderne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 539 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 512-529

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : F 1293 TH
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.