Approches structurale et fonctionnelle de SIAH1 dans la tumorigénèse

par Monia Medhioub-Zghal

Thèse de doctorat en Biologie. Génétique et immunologie des infections parasitaires

Sous la direction de Gilles Thomas.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Résumé

    L’homologue humain de seven in absentia (SIAH1) est proposé comme étant un gène candidat de la suppression tumorale, son expression est augmentée dans des lignées leucémiques myéloïdes murines et humaines après activation de la p53. S1AH1 est localisé en 16ql2-ql3, région chromosomique fréquemment délètée dans plusieurs types de tumeurs humaines. La recherche de mutations dans la région codante de ce gène a été initiée dans des tumeurs présentant une perte d'hétérozygotie en 16ql2-ql3. Pas de différences observées sur 12 hépatocarcinomes, 19 carcinomes de sein, 9 de prostate, 7 de colon et 5 lignées cellulaires dérivant du cancer du colon. Une seule variation de séquence a été observée (transition C a T silencieuse au niveau de l'acide aminé 270) dans la lignée FET dérivant du cancer du colon, retrouvée une fois parmi 100 individus indépendants des familles du CEPH. La RT-PCR quantitative, montre que l'expression de SIAH1 dans les 6 lignées dérivant du cancer du colon est comparable a celle du tissu du colon sain. Bien que, toutes les tumeurs aient perdu un allèle SIAH1, le deuxième n'est pas le site de mutations somatiques fréquentes et il reste même fonctionnel. Le gène SIAH1 composé de 2 exons, s'étend sur une région génomique de 25 kb qui a été entièrement séquencée. Un îlot CpG de 1. 5 kb couvre l'exon 1. Deux sites d'initiation de la transcription ont été identifiés dans cette région riche en GC ne contenant ni TATA-box ni CAAT-box, ni de site de liaison pour la p53. Sous clone en amont d'un gène rapporteur CAT, l'îlot CpG est suffisant pour une activité promotrice. Des cotransfections avec un vecteur d'expression pour la p53, dans les lignées cellulaires Saos-2 et C33-A, montrent une répression plutôt qu'une activation de la transcription de SIAHl en présence de la p53. Dans les cellules MCF7, l'induction de la p53 entraîne une diminution de SMH1 endogène. L'effet de la p53 sur la transcription de SIAHl pourrait être indirect et probablement cellule spécifique.

  • Titre traduit

    Structural and functional approaches of SIAH1 in tumorigenesis


  • Résumé

    The human homologue of the gene seven in absentia (SIAHl) was proposed as a novel candidate tumor suppressor gene reported to be up-regulated in both human and murine myeloid cell lines upon p53 overexpression. SIAHl is located on chromosome 16ql2-ql3, a region that is frequently deleted in a large variety of human tumors. A search for mutation in the coding sequence of this gene was initiated in tumors exibiting LOH at 16ql2-ql3. No difference was found in 12 hepatocellular carcinomas, 19 breast carcinomas, 9 prostate carcinomas, 7 colon carcinomas and 5 human cell lines derived from colon cancer. One silent sequence variant (C to T transition at amino acid 270) was observed in FET colon carcinoma cell line, and was found once in group of 100 unrelated individuals from the CEPH families. A real time quantitative RT-PCR fluorescent method, shows mat me expression ofSIAH1 in the 6 colon cancer cell lines is comparable to the normal colon tissue. Although many tumors may have lost one SIAHl allele, the second allele would not be the site of frequent somatic mutations and may even remain functional. The SIAHl gene is divided into two exons and spans 25 kb genomk région that was entirely sequenced. The first exon is untranslated and nested within a 1. 6 kb CpG island. Primer extension analysis shows mat 2 transcription initiation sites occurs within the GC rich region that contains no well conserved TATA box or CAAT box. Cloned upstream of CAT reporter gene, the CpG island is sufficient for promoter activity and does not contain any obvious binding site for p53. Cotranfection of our reporter construct with a p53 expression vector into Saos-2 and C-33A cells, showed repression rather than activation of SIAHl transcription in the presence ofp53. In MCF7 cells, induction of p53 leads to decreased rather than increased expression of endogenous SIAHL These observations suggest that the effect of p53 on SIAH1 transcription is indirect and possibly cell type specific.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 520 Réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2000) 282
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.