Transfert de genes dans les cellules souches hematopoietiques humaines : etude de l'influence de la structure retrovirale sur l'expression des transgenes

par AUDE SIRVEN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de ANNE DUBART KUPPERSCHMITT.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le transfert de genes dans les cellules souches hematopoietiques (csh) a de nombreuses applications, pour la therapie genique comme pour la comprehension des mecanismes de regulation de l'hematopoiese. En raison du fort pouvoir proliferatif des csh, un transfert de gene stable a long terme necessite l'integration du transgene dans le genome de la cellule. En outre, deux problemes majeurs doivent etre resolus : la transduction efficace des csh, majoritairement quiescentes, et l'expression a long terme des transgenes. Les lentivirus ayant la particularite d'infecter les cellules independamment du cycle cellulaire, les vecteurs derives de ces virus sont maintenant preferes a ceux, derives des oncoretrovirus, dont la transduction est dependante du cycle cellulaire. Dans ce travail, nous avons montre qu'un vecteur lentiviral permettait le transfert de genes dans les cellules hematopoietiques d'autant plus efficacement qu'il incluait les sequences controlant la formation de la structure adn triplex central. Nous avons egalement montre que le vecteur trip ainsi obtenu permettait de transduire avec la meme efficacite toute la hierarchie des cellules hematopoietiques, incluant les cellules les plus primitives ayant des capacites de colonisation a long terme de la moelle osseuse des souris nod-scid. Pour ameliorer l'expression du transgene et la securite d'utilisation du vecteur lentiviral, le vecteur initial a ete modifie en deletant les sequences promotrices et activatrices contenues dans les ltr et en placant le transgene sous la dependance du promoteur du facteur d'elongation de la transcription ef1-alpha, un promoteur cellulaire ubiquitaire fort. Avec ce nouveau vecteur, nous avons obtenu une expression forte, homogene, stable a long terme du transgene dans toutes les lignees hematopoietiques et dans les cellules primitives. Ce nouveau vecteur ouvre de nombreuses applications aussi bien pour la therapie genique que pour la recherche fondamentale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 232 p.
  • Annexes : 423 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.