Aspects de la quantification des theories de champs scalaires sur le cone de lumiere

par STEPHANE SALMONS

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de PIERRE GRANGE.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La quantification sur le cone de lumiere est une methode de quantification operant dans la front form de dirac et necessitant une procedure de traitement des contraintes dynamiques. Elle est abordee dans le cas de deux theories scalaires. La theorie phi4 est examinee a l'aide d'une formulation continue du developpement de haag des champs et des modes zeros (clcq). Ceci permet une resolution originale des equations du mouvement et des contraintes ainsi qu'une renormalisation consistante des divergences infrarouges et ultraviolettes. L'analyse de la transition de phase fait apparaitre au deuxieme ordre un couplage critique non perturbatif de valeur analogue aux resultats du quatrieme ordre des methodes conventionnelles. L'etude comparee du commutateur de pauli-jordan dans les formulations discretes et continues montre que la violation de causalite n'est qu'un pur effet de taille finie associe a la soustraction du mode zero dans les sommes discretes. L'etude de la theorie phi4 o(n) est amorcee par le calcul des champs et des modes zeros a l'ordre 3 du developpement en 1/n qui permet de retrouver jusqu'a l'ordre 1/n 3 les fonctions de correlation conventionnelles obtenues par integrales de chemin.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 184 p.
  • Annexes : 64 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.