Effets de la cafeine sur l'encephalisation de l'embryon de souris et identification des genes impliques

par NADIA SAHIR

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de PHILIPPE EVRARD.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Afin d'identifier les genes impliques dans le processus d'encephalisation, nous avons utilise l'approche du differential display. La formation des differentes regions du prosencephale repose sur le controle temporel et spatial de differents genes. Toute alteration du fonctionnement de ces genes compromet la formation du prosencephale et par consequent du systeme nerveux central (snc). Des anomalies comme l'holoprosencephalie sont le resultat d'anomalies de certains genes impliques dans le developpement precoce du prosencephale tel le gene sonic hedgehog (shh). De meme, l'exposition embryonnaire a diverses substances comme la cafeine peut provoquer une differenciation pathologique du snc. Afin d'evaluer les effets de la cafeine sur l'encephalisation et d'isoler les genes qui sont impliques dans ce processus, nous avons utilise la technique du differential display sur des embryons de souris traites ou non par la cafeine. Nous avons trouve que: la cafeine accelere la separation des vesicules telencephaliques ; les effets sur l'encephalisation sont dependants de la dose de cafeine et ils sont reversibles. L'etude de l'expression des genes induits par la cafeine et impliques dans le processus d'encephalisation nous a permis de montrer que: la cafeine augmente l'expression de la sous-unite regulatrice alpha de la proteine kinase a (pka). De meme, le dosage de l'activite de la pka chez des embryons a e10 traites par la cafeine a montre une diminution de l'activite de la pka. L'injection des inhibiteurs de la pka a des souris gestantes reproduit les memes effets que la cafeine sur l'encephalisation. L'etude de l'expression du gene shh par rt-pcr semi-quantitative a montre une augmentation de son expression apres exposition a la cafeine. L'ensemble de ces donnees suggere que la cafeine accelere l'encephalisation en agissant sur la voie de signalisation de shh, en augmentant l'activite de la proteine shh par levee du bloc que la pka exerce sur shh.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 169 p.
  • Annexes : 213 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.