Histoire des populations et organisation sociale du lapin européen (Oryctolagus cuniculus) à travers l'étude de marqueurs microsatellites

par Guillaume Queney

Thèse de doctorat en Sciences, spécialité génétique des populations et évolution

Sous la direction de Monique Monnerot.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les marqueurs microsatellites se sont révélés être des outils moléculaires informatifs pour appréhender l'histoire du lapin européen (Oryctolagus cuniculus) sur son aire de répartition originelle, et pour mieux comprendre la structuration des populations et l'organisation sociale de cette espèce. Le lapin, présent à l'origine sur la péninsule ibérique, a connu une expansion dans le sud de la France et plus récemment (Moyen-Âge) vers le nord. Les microsatellites apportent une confirmation définitive de l'existence d'un fort goulot d'étranglement génétique associe à la colonisation du sud de la France a partir du nord-est de l'Espagne et suggèrent une propagation en France selon deux routes principales (le long du couloir rhodanien et vers l'ouest du pays). L'analyse des races domestiques révèle une origine de la domestication géographiquement restreinte au nord de la France. L'étude des comportements laissait penser, jusqu'à maintenant, que les animaux dominants monopolisent la reproduction. Certes, l'analyse des relations de parente au sein d'une population a mis en évidence une importante variabilité du succès reproducteur mais indique aussi que l'accès a la reproduction est partagé par tous les animaux. Cette étude montre également qu'une partie des croisements implique des individus appartenant à des groupes familiaux différents alors que les accouplements avaient uniquement été décrits entre animaux d'un même groupe social. L'organisation sociale ne conduit donc pas à une structuration génétique des groupes reproducteurs. Les microsatellites constituent des marqueurs neutres polymorphes qui se sont avérés utiles pour aborder des questions relevant aussi bien de la phylogéographie, que des études intra-populationnelles. Ces données ont permis d'évaluer les avantages et les limites des microsatellites et de comprendre leur mode d'évolution chez le lapin.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 p.-non paginé [10] p.)
  • Annexes : Bibliogr. 357 ref.

Où se trouve cette thèse ?