Etude du phenotype osteoblastique induit par la mutation s252w du fgfr-2 dans le syndrome d'apert : mecanismes cellulaires et moleculaires

par JEROME LEMONNIER

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de PIERRE MARIE.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le syndrome d'apert est une malformation autosomique dominante caracterisee par une fusion prematuree des sutures du crane (craniostenose). Il resulte d'une mutation ponctuelle du recepteur aux facteurs de croissance fibroblastique 2 (fgfr-2) qui convertit les acides amines serine et proline aux positions 252 et 253 respectivement en tryptophane et arginine. La mutation s252w du fgfr-2 est la plus frequente dans ce syndrome. Notre travail avait pour but de determiner la relation entre le genotype et le phenotype cellulaire dans les osteoblastes, ainsi que les mecanismes impliques dans ce phenotype. Ce travail comprend une etude in vivo a partir de prelevements de sutures coronales craniennes d'un ftus normal et d'un ftus presentant la mutation s252w du syndrome d'apert, et d'une etude in vitro a partir de cellules osteoblastiques derivees de ces sutures, et immortalisees par l'antigene grand t du sv-40. Nous demontrons que la mutation s252w du fgfr-2 augmente le nombre de cellules engagees vers la voie osteogenique, sans modifier la proliferation cellulaire, et augmente constitutivement la differenciation des cellules preosteoblastiques, ce qui induit une augmentation de la formation de matrice et de l'ossification de la calvaria. Nous montrons egalement que cette mutation induit une diminution selective et constitutive de l'expression du fgfr-2 in vivo et in vitro sans modification d'expression des arns messagers et independamment de la proteine kinase c (pkc) qui intervient dans la regulation de son expression. Nous avons egalement mis en evidence que la n-cadherine, dont l'expression est augmentee dans les osteoblastes mutes, est impliquee dans l'activation des genes de differenciation osteoblastique et que la pkca joue

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 240 p.
  • Annexes : 433 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.