Transport vers la region arctique de l'aerosol carbone emis par les feux de biomasse des regions boreales et temperees

par DAVID LAVOUE

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Hélène Cachier-Rivault.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Pour la premiere fois, les feux de vegetation des regions boreales et temperees ont ete etudies de facon exhaustive en termes de surfaces brulees, de biomasse brulee et d'emission en aerosol carbone. La localisation et la quantite de particules emises par les feux boreaux dependent des conditions meteorologiques, et montrent une tres grande variabilite interannuelle. Les emissions boreales et temperees peuvent etre significatives a l'echelle globale, et atteindre 9% et 20% respectivement du carbone suie et de la matiere organique particulaire emis par les feux de biomasse a l'echelle mondiale. Les panaches des feux ne peuvent etre detectes au niveau de l'ocean arctique en raison de l'injection des particules a haute altitude, de la grande stabilite de l'air, de l'effet orographique des montagnes entourant l'arctique et de processus de lessivage tres efficaces pendant le transport. Cependant le haut plateau groenlandais peut etre impacte de nos jours par les feux des forets boreales canadiennes. La hauteur d'injection et le profil vertical dans les regions sources sont des parametres determinants en modelisation du transport des particules. La confrontation des resultats d'un archivage de carbone suie dans une carotte de glace de summit avec un historique des feux nord-americains du xix e m e siecle montre un bon enregistrement des feux du passe dans la glace : le profil de concentration met en evidence un ralentissement de l'activite des feux naturels lors des 30 premieres annees correspondant a la derniere phase du petit age glaciaire, suivi d'une recrudescence importante des emissions jusqu'a la fin du siecle, provenant des feux anthropiques de la colonisation americaine. Enfin, une etude des feux boreaux dans le cadre


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 290 p.
  • Annexes : 257 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2000

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00 PA07 7128
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.