Diffusion de protons sur les noyaux instables 200, 30s, 34ar : etude experimentale et developpement de modeles microscopiques self-consistants

par ELIAS KHAN

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Tiina Suomijärvi.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les diffusions elastique et inelastiques de protons sur les noyaux instables de 200, 30s et 34ar ont ete realisees en cinematique inverse au grand accelerateur national d'ions lourds. Les faisceaux secondaires de 200 a 43 mev/a, 30s a 53 mev/a et 34ar a 47 mev/a bombardaient une cible de (ch2)n. Les protons de recul etaient detectes dans l'ensemble silicium a pistes must. Les energies et les distributions angulaires des premiers etats 2+ et 3 ont ete mesurees. Une analyse phenomenologique donne des valeurs respectives des parametres de deformation beta2 et beta3 de 0,55 (6) et 0,35 (5) pour 20o, 0,32 (3) et 0,22 (4) pour 30s, 0,27 (2) et 0,39 (3) pour 34ar, et permet d'extraire le rapport des elements de matrice de transition de neutrons et de protons (mn/mp)/(n/z) pour les etats 2+ : 2,35 (37) pour 20o, 0,93 (20) pour 30s et 1,35 (28) pour 34ar. Les noyaux de 30s et 34ar riches en protons presentent donc une excitation de type isoscalaire, alors que celle du 20o est isovectorielle. Afin de realiser une analyse microscopique des donnees nous avons elabore un modele de qrpa en utilisant trois interactions de skyrme : siii, sgii, sly4. Ce modele reproduit les b(el) pour les chaines isotopiques d'oxygene, de soufre et d'argon, alors que la rpa, qui ne tient pas compte de l'appariement, sous-estime ces valeurs. Dans le cas de la qrpa les energies du premier etat 2+ sont predites avec une surestimation systematique de l'ordre de 1 mev, mais l'evolution le long des chaines isotopiques est bien reproduite. Les rapports (mn/mp)/(n/z) pour le premier etat 2+ deduits de l'analyse microscopique avec la qrpa sont 1,98 pour 20o, 1,05 pour 30s et 1,00 pour 34ar, ce qui confirme les conclusions de l'analyse phenomenologique. Cependant

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 p.
  • Annexes : 139 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.