Structures electroniques d'adsorbats et de couches organiques sur silicium, etudiees par spectroscopies de photoelectrons, d'absorption et auger resonante

par FLORENCE JOLLY

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de FRANCOIS ROCHET.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les possibilites d'analyses electroniques et chimiques des spectroscopies de photoelectrons (xps), photoabsorption (nexafs) et auger resonante (raes) ont ete etudiees en considerant trois systemes chimiques differents: l'interface si/sio 2, des molecules d'hydrocarbure insaturees sur silicium et un film de polymere (le poly(4-hydroxystyrene), note phs). Il ressort que l'xps haute resolution du niveau de cur si 2p, appliquee aux surfaces de silicium oxydees apporte des informations sur le desordre statique a l'interface et sur les effets de seconds voisins oxygenes sur les couches de silicium-element proches de l'interface. Cependant, cette technique atteint une limite en tant que sonde chimique dans le cas particulier des especes hsio n et sio n (n 3) qu'elle ne peut distinguer l'une de l'autre. Lors de l'exposition des surfaces de silicium a des hydrocarbures insatures (ethylene, 1,5-cyclooctadiene, 1,4-pentadiene et 1,7-octadiene), la comparaison de l'intensite du pic xps si 2p associe aux etats de surface, avec celle du spectre xps c 1s confirme que les seuls sites d'adsorption des molecules sur la surface si(001)21 sont les dimeres si 2. En revanche, sur la surface si(111)77, le modele d'adsorption n'impliquant que les restatomes et les adatomes est remis en cause. Par ailleurs, la spectroscopie nexafs apporte la preuve que les dienes non conjugues sont chimisorbes sur la surface si(001)21 par une seule de leurs deux doubles liaisons c=c, l'autre restant disponible pour une reaction ulterieure. L'etat pi* ne se couple pas avec les etats du silicium ni ne participe a la formation d'etats etendus meme a fort taux de couverture, comme l'indique la raes realisee au seuil c k. Enfin, en excitant selectivement des atomes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 p.
  • Annexes : 240 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.