Formation et evolution des structures dans le milieu interstellaire une approche theorique, numerique et observationnelle

par Patrick Hennebelle

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Michel Pérault.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le milieu interstellaire, au sein duquel se forme les etoiles, presente d'importants contrastes de densites. Ces structures se forment sous l'action couplee de processus magnetohydrodynamiques, thermiques et chimiques. La premiere partie de cette these est un travail theorique et numerique sur la condensation induite dynamiquement de gaz chaud et diffus en une phase froide et condensee. Nous montrons, tout d'abord dans le cas hydrodynamique, puis mhd, comment, dans un milieu thermiquement bistable, une fluctuation de vitesse typiquement transonique conduit, si elle est d'amplitude suffisante et dure un temps assez long, a la formation d'une structure stable. L'influence de divers parametres -amplitude et echelle spatiale caracteristique de la perturbation, pression initiale, configuration du champ magnetique- sur la condensation est etudiee numeriquement et analytiquement. Des spectres synthetiques sont calcules et qualitativement compares aux spectres observationnels. La seconde partie de la these porte sur l'etude observationnelle des phases les plus condensees du milieu interstellaire detectees en absorption sur le fond infrarouge galactique par le satellite iso. Nous effectuons tout d'abord une extraction systematique de ces objets a partir d'une analyse multi-echelle des donnees isogal. L'etude du rapport des contrastes a 7 et 15m permet de mesurer le rapport de l'extinction interstellaire, peu connue dans cette region du spectre, a ces deux longueurs d'onde. Des estimations d'opacite de quelques objets sont egalement deduites des donnees en infrarouge. Des observations complementaires spectroscopiques et bolometriques dans le domaine radio ont ete effectuees et permettent une analyse plus detaillee des parametres physico-chimiques de ces nuages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 p.
  • Annexes : 351 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2000
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) HEN

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TPérault
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.