La luminescence stimulee optiquement du quartz : developpements methodologiques et applications a la datation de sequences du pleistocene superieur du nord-ouest de la france

par ELISE FOLZ

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Georges Calas.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les mineraux des depots sedimentaires, tels les quartz et feldspaths utilises comme dosimetres des rayonnements ionisants, peuvent etre dates directement par la luminescence stimulee optiquement (osl), a condition qu'ils aient ete exposes a la lumiere solaire avant leur enfouissement (remise a zero du geochronometre). La premiere partie de cette these porte sur la mise en uvre de l'osl des quartz dans notre laboratoire, ainsi que sur le developpement de protocoles experimentaux pour mesurer la dose enregistree par ces mineraux (paleodose). Nous proposons notamment un protocole fonde sur la regeneration du signal de luminescence et qui utilise seulement quelques mg d'echantillon (single-aliquot) pour chaque determination. Nous montrons que plusieurs doses de regeneration, encadrant la paleodose, sont necessaires et suggerons l'utilisation d'un polynome, defini par les donnees experimentales correspondant a une de ces doses, pour corriger les changements de sensibilite induits par les mesures successives. Cette approche du single-aliquot est particulierement interessante pour evaluer l'heterogeneite des sediments. Elle a ete appliquee 1/ a un gisement prehistorique alluvial du tardiglaciaire (le closeau, hauts-de-seine), ou la comparaison avec la chronologie etablie par le carbone 14 met en evidence les difficultes liees a ce type de depot, 2/ a trois formations dunaires eoliennes du littoral nord du massif armoricain, ou les datations radiometriques sont rares en raison notamment de la mauvaise conservation de la matiere organique. Les mesures faites sur le site paleolithique du rozel (manche) confirment l'attribution des vestiges lithiques a l'industrie laminaire du paleolithique moyen. L'etude des sediments loessiques du pleniglaciaire superieur de sables-d'or-les-pins (cote d'armor) et de port-racine (manche) suggere que cette region a enregistre une forte accumulation sedimentaire (1-1. 5 m/ka) lors du dernier maximum glaciaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 267 p.
  • Annexes : 302 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2000

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00 PA07 7082
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.