Transports epitheliaux dans le sac endolymphatique de mammiferes

par VINCENT COULOIGNER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de EVELYNE FERRARY.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'endolymphe, liquide de l'oreille interne baignant le pole apical des cellules sensorielles cochleo-vestibulaires, est indispensable a la transduction mecano-electrique qui consiste a transformer les stimuli auditifs et vestibulaires en influx nerveux. Son homeostasie fait intervenir la regulation des flux ioniques cochleo-vestibulaires (flux radial) et les transports d'endolymphe a travers le canal et le sac endolymphatiques (flux longitudinal). Dans le sac endolymphatique de cochon d'inde, la composition chimique du liquide luminal du sac a ete determinee. Le potentiel transepithelial et le ph luminal ont ete mesures avant et apres injection apicale ou basolaterale d'inhibiteurs de transports. Le potentiel transepithelial (+ 10 mv, positif dans la lumiere) et les concentrations luminales de na (100 mm) et de k (13 mm) suggerent l'existence d'une secretion passive de na et d'une reabsorption passive de k. A l'etat stationnaire, ces flux passifs doivent etre compenses par des transports epitheliaux de directions opposees. Le k est secrete par une na +, k +-atpase basolaterale et par une conductance k apicale, sensible au tetraethylammonium et a la 4-aminopyridine. La reabsorption de na fait intervenir un contransport na-k-cl et un canal de type enac (identifie par rt-pcr) apicaux et la na +, k +-atpase basolaterale. Le ph luminal du sac endolymphatique (ph = 7,0), acide par rapport au ph physiologique, resulte d'une secretion active de protons par une h +-atpase apicale de type vacuolaire couplee a une anhydrase carbonique. L'hormone antidiuretique (adh), injectee chez la souris, regule la quantite de substance homogene dans la lumiere du sac. Cette substance, constituee de proteines et de glycosaminoglycannes, pourrait participer a la regulation du volume de l'endolymphe du fait de ses proprietes osmotiques. Chez l'homme, l'ultrastructure du canal endolymphatique est evocatrice de fonctions de transport. Dans un cas de maladie de meniere, pathologie caracterisee par une augmentation du volume de l'endolymphe, le compartiment basolateral du canal est apparu modifie. Au total, des transporteurs epitheliaux ont ete identifies dans le canal et le sac endolymphatiques. Leur dysfonctionnement pourrait etre a l'origine de pathologies d'oreille interne.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 251 p.
  • Annexes : 216 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.