Recepteurs nucleaires de mediateurs non steroidiens : expression et role dans le follicule pileux humain

par NELLY BILLONI

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Bruno Bernard.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    En marge de la regulation du cycle pilaire par les hormones steroidiennes, de nombreuses observations cliniques semblent designer tout particulierement une autre voie de signalisation hormonale ; celle des hormones non steroidiennes, comme actrices probables dans la chute de cheveu. Il s'agit des formes biologiquement actives des vitamines a et d, des hormones thyroidiennes et enfin des agents stimulant la proliferation des peroxysomes. Tous ne sont pas des hormones mais tous ont en commun un mode d'action genomique qui passe par leur interaction avec des recepteurs nucleaires specifiques, les rars, vdr, trs et ppars respectivement. Si de nombreuses preuves in vivo suggerent un role de ces quatre mediateurs dans la regulation du cycle pilaire, l'implication directe de ces ligands et de leur recepteurs sur l'homeostasie du follicule pileux est peu documentee. Notre etude indique clairement la presence des recepteurs nucleaires a ces hormones dans les differents compartiments du follicule pileux humain, en particulier la papille dermique et la gaine epitheliale externe. De plus, la croissance de follicules maintenus en culture est modifiee en presence de ligands (naturels ou synthetiques) des recepteurs nouvellement identifies dans le cheveu humain. Elle est favorisee en presence de ligands rxr, vdr et ppar et diminuee en presence de ligands rars. Les differentes reponses observees sur la croissance des follicules ex vivo indiquent l'existence de fenetres de concentration et un controle important exerce par les hormones non steroidiennes dans l'homeostasie folliculaire probablement par la mediation de leurs recepteurs nucleaires. Elles permettent de donner quelques pistes pour expliquer le role de ces hormones sur la regulation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 283 p.
  • Annexes : 306 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.