Cristallochimie des silicates a la surface de la terre. Evolution de la kaolinite et du zircon dans les sediments et les sols du bassin amazonien

par Etienne Balan

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de JEAN-PIERRE MULLER.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these est une contribution a l'etude de l'evolution des kaolinites et des zircons en milieu lateritique. L'analyse par resonance paramagnetique electronique (rpe) du statut du fer trivalent au sein des kaolinites, a l'aide d'un code de calcul original permettant la modelisation des spectres rpe de materiaux desordonnes, permet d'etablir une relation directe entre le mode d'empilement de la kaolinite et le signal rpe du fer et donne acces a la concentration en fer correspondant au signal observe. L'etude de la differenciation d'un sol ferralitique a partir de sediments kaoliniques dans la region de manaus (bresil) met en evidence l'existence de deux types de kaolinites presentant des concentrations en fer structural dilue voisines. L'un, bien ordonne, est caracteristique du materiau sedimentaire et l'autre, plus desordonne et d'age plus recent, est d'origine pedogenetique. La transition de l'un a l'autre ne semble pas faire intervenir de kaolinites avec des degres d'ordre structural intermediaires. Les zircons issus des memes formations presentent des degres de metamictisation variables s'echelonnant d'un pole bien cristallise jusqu'a un degre maximal correspondant au seuil de percolation du processus de metamictisation. L'effet de la pedogenese sur la morphologie de la surface des zircons les mieux cristallises est faible. L'utilisation de techniques spectroscopiques (rbs, xps) sensibles a la composition chimique de zones voisines de la surface des cristaux montre qu'il n'existe pas de couche passivante enrichie en zirconium a la surface des zircons naturels. La faible reactivite du zircon apparait donc comme controlee par les proprietes de sa surface. En particulier, l'etude theorique de la surface du zircon cristallin, a l'aide d'un modele semi-empirique et de methodes ab-initio, suggere que l'adsorption non-dissociative de l'eau est vraisemblablement a l'origine de sa resistance a la dissolution.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 236 p.
  • Annexes : 228 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Institut de géologie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 13672
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.