Psychiatrie, psychanalyse, histoire : Eléments pour une discussion sur le discours psychiatrique et psychanalytique. Vers une interrogation critique sur l'actualité de leurs "limites"

par Roberto Aceituno

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Michel Tort.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Résumé

    Dans cette thèse est visée la question sur l'historicité du discours psychiatrique et psychanalytique, à partir de deux axes thématiques : d'abord, celui qui concerne l'histoire conceptuelle de la psychiatrie durant le XIXème siècle - de Pinel à Freud -, et ensuite la continuité ou la rupture introduite par la psychanalyse par rapport à ce parcours-là. La première partie introduit une discussion sur les options assumées par Michel Foucault (L'Histoire de la folie à l'âge classique) et par quelques-uns de ses critiques (notamment Marcel Gauchet et Gladys Swain) au sujet de la naissance de la psychiatrie moderne (Pinel). Dans ce contexte, nous approchons ensuite les "figures de l'altérité" dans l'histoire de la psychiatrie au XIXème, à partir de la problématique de l'identité et de la différence. En reprenant finalement dans cette section les deux problèmes signalés auparavant, afin de discuter la place de la clinique et de la théorie psychanalytique dans ce parcours disciplinaire, comme discours sur le sujet et son historicité, ainsi que la question du récit dans la théorie freudienne. Dans la deuxième partie, nous analysons "l'actualité" du savoir psychiatrique et psychanalytique, par rapport au parcours présenté précédemment. Notamment, on analyse la place des "pathologies limites" (états-limites), considérées à la fois comme des expressions d'une certaine constante disciplinaire, et comme expressions de la subjectivité contemporaine par rapport à son statut socio-culturel. Surtout, on reprend la question sur l'historicité du sujet dans la clinique psychiatrique et psychanalytique, à partir d'une analyse de quelques paris de la psychanalyse américaine - représentés par Otto Kernberg - ainsi que par rapport à la perspective lacanienne sur la question de la structure et l'histoire. Deux chapitres conclusifs sont présentés finalement, concernant la clinique comme discours "actuel" et la nécessité de l'histoire pour le présent et pour l'avenir de la psychanalyse.


  • Résumé

    The thesis discusses the discursive historicity of the psychiatric and psychoanalytic disciplines from two standpoints : the first, developed in the first section, refers to the history of psychiatry during the 19th century, from Pinel to Freud, and to the continuity/rupture introduced by psychoanalysis in that period. This section opens with a discussion on the options taken by Michel Foucault (History of madness in classic times) and by some of his critics (specifically, Gladys Swain and Marcel Gauchet) concerning the birth of modern psychiatry (Pinel). It is followed by an exposition on the "figures of altership" in the history of 19th century psychiatry, beginning in the problem of identity and difference. Both aspects are returned to at the end of this section in the discussion about the place of psychoanalytic clinical practice and theory as a discourse about the Subject and his historicity, as well as in a discussion of a status of speech in Freudian theory. In the second section, the "present" of psychiatric and psychoanalytic knowledge is analysed in its relation to the period described before. The place of "borderlines disorders" is analysed specifically, considered as an expression of both a disciplinary constancy and contemporary subjectivity in its social-cultural dimension. Specifically, the issue of the historicity of the subject in psychiatric and psychoanalytic clinical practice is returned to through a questioning of the views of American psychoanalysis - represented by O. Kernberg - and its counterpart in the Lacanian perspective on structure and history. The thesis ends with two concluding chapters on clinical practice as a contemporary discourse and the need of history in the present and future of psychoanalysis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 472 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2000) 126

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6254
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.