Psychiatrie, psychanalyse, histoire : Eléments pour une discussion sur le discours psychiatrique et psychanalytique. Vers une interrogation critique sur l'actualité de leurs "limites"

par Roberto Aceituno

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Michel Tort.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cette thèse est visée la question sur l'historicité du discours psychiatrique et psychanalytique, à partir de deux axes thématiques : d'abord, celui qui concerne l'histoire conceptuelle de la psychiatrie durant le XIXème siècle - de Pinel à Freud -, et ensuite la continuité ou la rupture introduite par la psychanalyse par rapport à ce parcours-là. La première partie introduit une discussion sur les options assumées par Michel Foucault (L'Histoire de la folie à l'âge classique) et par quelques-uns de ses critiques (notamment Marcel Gauchet et Gladys Swain) au sujet de la naissance de la psychiatrie moderne (Pinel). Dans ce contexte, nous approchons ensuite les "figures de l'altérité" dans l'histoire de la psychiatrie au XIXème, à partir de la problématique de l'identité et de la différence. En reprenant finalement dans cette section les deux problèmes signalés auparavant, afin de discuter la place de la clinique et de la théorie psychanalytique dans ce parcours disciplinaire, comme discours sur le sujet et son historicité, ainsi que la question du récit dans la théorie freudienne. Dans la deuxième partie, nous analysons "l'actualité" du savoir psychiatrique et psychanalytique, par rapport au parcours présenté précédemment. Notamment, on analyse la place des "pathologies limites" (états-limites), considérées à la fois comme des expressions d'une certaine constante disciplinaire, et comme expressions de la subjectivité contemporaine par rapport à son statut socio-culturel. Surtout, on reprend la question sur l'historicité du sujet dans la clinique psychiatrique et psychanalytique, à partir d'une analyse de quelques paris de la psychanalyse américaine - représentés par Otto Kernberg - ainsi que par rapport à la perspective lacanienne sur la question de la structure et l'histoire. Deux chapitres conclusifs sont présentés finalement, concernant la clinique comme discours "actuel" et la nécessité de l'histoire pour le présent et pour l'avenir de la psychanalyse.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 472 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2000) 126

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6254
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.