D'une langue à l'autre : l'œuvre romanesque de Samuel Beckett

par Teri Lynn Hedberg

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Francis Marmande.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cette étude nous avons pris l'œuvre romanesque de Samuel Beckett dans son ensemble de 1929 à 1989. En traitant de l'œuvre dans l'ordre chronologique, nous avons tracé une nette progression et restauré la cohésion d'un auteur encore près de nous. La langue reste un élément décisif. Ainsi notre première partie traite de l'œuvre en anglais du jeune Beckett, souvent mal connue en France. Notre deuxième partie traite de l'œuvre de Beckett à son apogée. Rédigée directement en français entre 1946 et 1951, cette œuvre est particulièrement frappante par un changement de voix lié à la langue (le français) et à la première personne. Notre troisième partie traite de l'œuvre tardive de Beckett où l'on assiste à un retour progressif vers l'anglais. Beckett, cependant, continue à faire avancer les normes de la littérature. Nous avons terminé notre étude avec une analyse des thèmes fondamentaux à toute l'œuvre de Beckett. C'est ainsi que Beckett a réussi à décrire par excellence dans son œuvre la condition humaine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 362 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2000)120
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.