La poétique du fantôme - Tradition et modernité du récit de fantômes en France et au Japon

par Naoko Morita

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Anne-Marie Christin.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Résumé

    La présente étude a pour but d'analyser le rôle du personnage du fantôme dans la structure du récit, de chercher le lien entre la notion de fantôme et l'imagination littéraire, et enfin de discerner la source du plaisir de raconter des histoires de fantômes. Ces questions sont abordées à travers la comparaison entre les littératures d'Occident et d'Extrême -Orient, et plus particulièrement entre celles de la France et du Japon. Nous tentons de définir la modernité de l'histoire de fantômes de la fin du XVIIIè jusqu'au début du XXè siècle, qui donne naissance à ce que nous appelons la poétique du fantôme. La premier chapitre est consacré à une comparaison théorique des idées sur le fantôme par moyen de l'étude des vocabulaires concernant "le mort qui revient", des notions d'esprit et d'illusion, et de l'Espace et du Temps que l'homme attribue aux fantômes. Dans les deuxième et troisième chapitres, nous examinons quelques récits représentatifs de fantômes du point de vue thématique. Certains fantômes sont bienveillants : c'est une motivation bien "humaine" qui pousse ces morts à "revenir". Mais au fond peu de fantômes sont démunis de marques inquiétantes de l'autre monde. La plupart des motifs typiques comme l'annonce de la mort ou de la maison hantée, soulignent l'effroi de l'autre monde et la difficulté de la communication entre deux mondes. Dans le quatrième chapitre, nous relevons des récits de statues et peintures maudites, qui évoquent à la fois cet effroi et la nature du fantôme en tant qu'image. Le cinquième et dernier chapitre est consacré à la question de l'écriture des histoires de fantômes. Nous démontrons que l'autonomie artistique de l'histoire de fantômes est fondée à travers l'évolution de l'esprit scientifique, de la notion de la littérature, de l'art du spectacle et des médias.


  • Résumé

    This essay aims to analyse the role of the ghosts in the structures of the stories, to explore the relationship between the notion of ghost or phantom and the literary imagination, and finally to discover the origin of the pleasure of telling ghost-stories. I will approach these questions through a comparison of occidental and oriental texts, in particular of French and Japanese writings. I will try to define what I call the "poetic of the ghost", and the modernity of the ghost story from the end of the eighteenth century to the beginning of the twentieth. In the first chapter, I compare ideas of ghosts in different cultures by means of a study of vocabularies, of notions of the spirit and of illusion, and of ideas of those realms of space and time which supposedly belong to ghosts. In the second and third chapters, some representative ghost stories are analysed from the point of view of their themes. Some ghosts are benevolent and their motivation is human, though they are hardly exempt from the sinister marks of the other world. Most typical ghost-stories, such as those which feature announcements of death or haunted houses, emphasize the frightening nature of the other world and the difficulty of communication between the two worlds. In the fourth chapter, I will examine some stories about evil statues and pictures which evoke not only the horror of ghosts but also the illusory nature of phantoms. The fifth and last chapter is about the writing of ghost-stories. I will argue how the autonomy of the ghost-story as art is provided by the evolutions of science, of the notion of literature, of performance art and of the media.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2vol. 412 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2000) 108

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4610
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.