L'ambivalence catégorielle préverbe-préposition : le cas de "pri" en russe contemporain

par Hélène Le Guillou de Penanros

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Denis Paillard.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objet de la présente thèse est d'apporter, à partir du cas particulier de "pri" en russe contemporain, une contribution à la question de l'analyse de l'ambivalence catégorielle de deux types d'unités morphosyntaxiques: le préverbe et la préposition. L'introduction présente un bilan critique des travaux existant sur les prépositions et préverbes dans les différentes traditions linguistiques, à la suite duquel est proposé un modèle permettant d'envisager, en synchronie, l'ambivalence catégorielle. Le corps du travail est constitué de deux parties symétriques: la première consacrée à la préposition, la seconde au préverbe. Dans chacune, sur la base d'un ensemble de valeurs dûment répertoriées dans la littérature grammaticale et lexicographique (7 valeurs pour la préposition, 8 pour le préverbe) est élaborée une hypothèse sur l'identité de l'unité étudiée, sa forme schématique. A chaque fois, l'apport spécifique de cette unité est mis en évidence par la comparaison systématique avec d'autres unités qui sont en relation de synonymie locale avec elle. Chaque partie se termine par un chapitre traitant de la variation de l'unité : il s'agit de montrer que cette variation n'est pas aléatoire mais en partie régie par des mécanismes généraux, valables pour toutes les unités ayant le même statut catégoriel. La conclusion dresse un bilan de l'analyse effectuée, laquelle apporte une contribution aux questions du traitement de la polysémie des unités lexicales, des types de relation entre les différentes unités (préverbe, verbe, préposition) occurant dans un même contexte et de l'articulation, dans la description d'une même unité, des niveaux sémantiques et syntaxiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 485 p.
  • Notes : Reprod. autorisée

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL(2000)104
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.