La légitimation française en Indochine : mythes et réalités de la "collaboration franco-vietnamienne" et du réformisme colonial (1905-1945)

par Agathe Larcher-Goscha

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Thế Anh Nguyễn.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette thèse sur l'histoire impériale traite du cas de la colonisation française en Indochine, particulièrement légitimatrice du pouvoir colonial, sa structuration, son fonctionnement, ses métamorphoses dans le temps ainsi que son impact sur les élites nationales vietnamiennes entre 1905 et 1945 - deux thèmes récurrents ont retenu l'attention : la "réforme" présentée comme un savoir-faire spécifiquement occidental, voire français ; la "collaboration", censée caractériser l'essence des rapports franco-vietnamiens. Pour justifier la présence coloniale, l'administration française s'efforcera de démontrer aux Vietnamiens leur incapacité historique à moderniser seuls leur état, et les chances que pouvait représenter un partenariat colonial. Les nombreux moyens mis en oeuvre, avec éclat comme dans la banale quotidienneté de la gestion politique, pour appuyer cette démonstration sont étudiés : l'idéologie et la propagande coloniale, les programmes réformistes et leurs applications, la répression de l'opposition anti-française et le ralliement des nationalistes. Ce travail insiste sur les fondements mythiques de la domination et la manière dont les dirigeants coloniaux s'enferment dans leurs propres dogmes légitimateurs avec lesquels ils n'établirent jamais la distance critique et manichéenne qu'on leur prête souvent.


  • Résumé

    This thesis on imperial history examines the case of French colonisation in Indochina, in particular the area of Vietnam. It is a study of the colonial power's argument of legitimisation - its structuring, functioning, changes over time as well as its impact upon the national elites in Vietnam between 1905 and 1945 - two recurring themes of this discourse of legitimisation are of particular importance : the notion of "reform" presented as a savoir-faire uniquely western, if not French, and the idea of "collaboration", designed to describe the essence of Franco-Vietnamese relations. In order to justify the presence colonial, the French administration did its best to prove to the Vietnamese their historical inability to modernise their country on their own and the luck they had to do so in a colonial partnership. The numerous ways in which this was implemented are studied : colonial ideology and propaganda, reformist programs and their implementation, the repression of the anti-French opposition, and the politics taken towards those Vietnamese who crossed over to the French side. This work emphasises the mythic foundations of domination and the way in which colonial leaders trapped themselves in their own dogmas of legitimisation. Contrary to what is often attributed to them, they never established the critical and necessary distance from the myths in which they operated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (608 p.)
  • Notes : Reprod. autorisée

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL (2000) 100
  • Bibliothèque : Maison Asie-Pacifique (France). Fonds Asie. Fonds Pacifique/Océanie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ASE 58218 (TH)
  • Bibliothèque : Maison Asie-Pacifique (France). Fonds Asie. Fonds Pacifique/Océanie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ASE 58219 (TH)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4603
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.