"A Place I'th'story" : l'intermédiaire dans les pièces à titre binaire de Shakespeare

par Samantha Lawson-Morié

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Ruth Morse.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail étudie les personnages ayant le rôle d'intermédiaire dans les pièces à titre binaire de Shakespeare : "Romeo and Juliet", "Troilius and Cressida", "Antony and Cleopatra". La nature même du titre indique d'emblée le centre d'intérêt dans ces pièces : la mise en relation de deux protagonistes. Le coordonnant "and" qui lie et sépare les noms des protagonistes dans les titres peut servir de métaphore pour rendre compte de la fonction des personnages qui sont des intermédiaires, et de l'importance de leur rôle au niveau structurel et thématique. Les textes existants à l'époque élisabéthaine qui traitent du thème de la médiation sont étudiés. L'intermédiaire se manifeste dans les rôles divers : il peut être messager, négociateur, médiateur, ambassadeur, entremetteur, interprète. Le conflit social qui caractérise les pièces à titre binaire et qui sépare les amants rend la présence d'intermédiaires indispensable. L'analyse du rôle de l'intermédiaire soulève les problèmes du langage, des mobiles du statut, et du mandat de ceux qui assurent la médiation. Elle nous mène à considérer les parallèles qui existent entre sa fonction et les rôles qui sont associés au théâtre : ceux d'acteur, de metteur en scène, de spectateur. Enfin, l'échec de l'intermédiaire laisse aux mains des protagonistes une médiation qui vise à concilier la relation amoureuse et les contraintes sociales. Leurs efforts nous fournissent de précieuses informations concernant la nature de la communauté et de la relation. Les pièces à titre binaire dotent l'intermédiaire, qui "à priori" apparaît comme un simple figurant dans l'histoire d'autrui, d'un rôle primordial.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 509 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliographie : 168 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL (2000) 094
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.