Discordes anti-grêle et colères de sécheresse : Les formes de mobilisations, rumeurs et savoirs profanes opposés aux dispositifs socio-techniques de lutte contre la grêle

par Jean-Louis Brodu

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Pascal Dibie.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Résumé

    Bien qu'ils soient considérés comme pratiquement dénués d'effet par la plupart des météorologistes, des procédés de lutte anti-grêle n'en demeurent pas moins utilisés dans de nombreuses régions, en France et dans le monde. Des circonstances particulières à chaque groupe d'utilisateurs expliquent la "longévité" d'un usage qui peut cependant cesser en cas d'échec avéré, d'accident corporel ou de perte de confiance quant à l'efficacité de la technique employée. Certains procédés s'attirent en outre des critiques d'une partie de la population peu concernée par la lutte anti-grêle. Les clivages entre des secteurs différents du monde agricole se trouvent ainsi révélés: d'un côté, les arboriculteurs et viticulteurs clients des procédés anti-grêle et de l'autre, les éleveurs, trufficulteurs et céréaliers se sentant "victimes" de leurs effets pernicieux supposés. On accuse, par exemple, certains procédés anti-grêle de bouleverser le régime normal des chutes de pluies. Les témoignages faisant état de perceptions singulières liées à la lutte anti-grêle concourent alors à la réinterprétation individuelle d'un discours de doléance sur les bouleversements subis par l'environnement local. Les promoteurs de ces procédés sont donc confrontés à la double nécessité de prouver leur efficacité face à la colère du ciel et leur innocuité face à la colère des humains. Prenant comme point de départ l'étude des "rumeurs" accusant certains procédés anti-grêle, cette thèse dresse un panorama permettant de restituer dans un contexte historique, sociologique et ethnologique les éléments recueillis lors d'enquêtes de terrain menées dans le Sud-Ouest de la France.


  • Résumé

    Hail suppression techniques, while considered practically useless by most meteorologists, are routinely used in numerous regions in France and elsewhere around the world. Circumstances particular to each group of users explain the "longevity" of hail suppression techniques, however usage can stop in the case of proven failure, bodily harm or when concerns over the particular technique's efficiency arise. Furthermore, critiques of these techniques are not restricted to those directly engaged in hail prevention. Such criticisms reveal cleavages between different sectors of the agricultural world : fruit growers and wine makers who are clients of hail prevention techniques versus cattle farmers, truffle growers and grain farmers who feel that they are the victims of the pernicious effects of these techniques. For example, some people accuse hail prevention techniques of altering normal rainfall patterns. These individual testimonies concerning the negative aspects of hail prevention contribute to a collective discourse of complaint about the tremendous environmental changes undergone by affected rural communities. Promoters of these techniques thus face the double challenge of proving their effectiveness against the forces of the weather and their impotence when confronted by human anger. Taking these negative rumours as its point of departure and drawing on field investigations conducted in the Southwest of France, this thesis places opposition to hail prevention techniques in their wider historical, sociological and ethnological contexts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 317 p.
  • Notes : Reprod. autorisée

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL(2000)92

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4643
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1833
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.