Reve et illusion dans le theatre de moliere

par PIERRETTE QUEINNEC COLAS

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Gisèle Mathieu-Castellani.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La litterature porte en ses flancs du non-conscient et la psychanalyse apporte une theorie de ce qui echappe au conscient. On est donc tente de rapprocher ces deux disciplines jusqu'a les confondre. C'est au theatre que nous nous interessons parce qu'il se prete particulierement bien a la lecture psychanalytique. Notre propos est de montrer comment il peut etre considere comme le ressort meme de la pensee freudienne et nous nous attachons a mettre en evidence le caractere fictif de la scene jouee que freud appelle illusion. Dans cette lecture nous mettons en evidence l'existence de concepts psychanalytiques dans le theatre de moliere: le desir, l'obsession, l'illusion, et la pulsion, qui n'est pas sans rapport avec le caractere passionne de ses personnages. Nous nous interessons au rire que nous presentons comme une figure de l'inconscient. L'analyse du rire nous permet de devoiler l'architecture souterraine que masque l'aspect comique du theatre de moliere. En effet la faiblesse derisoire de tous ses personnages est comique mais devoile en meme temps des figures monstrueuses qui, si elles n'etaient pas mises a distance par le rire, seraient probablement insupportables, "etrangement inquietantes". Certains personnages sont les indices de la comedie puisqu'ils font rire, mais ils devoilent aussi une seconde theatralite plus enigmatique, qui est l'objet de notre travail. Dans le theatre de moliere, une des figures monstrueuses que masque le rire est l'hypocrisie, l'analyse de ce theme nous permet d'illustrer l'idee fondamentale de notre these: l'aspect onirique du theatre demoliere. Dom juan est la piece qui se prete le mieux a cette interpretation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 362 p.
  • Notes : THESE NON REPRODUITE
  • Annexes : 256 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.