Metapsychologie de la metaphysique

par Sylvain Bosselet

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Paul-Laurent Assoun.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Freud voit dans les philosophes des paranoiaques qui font des projections mythiques. L'engagement de la psychographie generique de la personnalite des philosophes et une lecture metapsychologique de leurs uvres le confirment. Mais il faut en degager le sens metapsychologique. La paranoia consiste en un formatage asocial du reel a partir des structures des stades narcissiques (definies par des objets en relation : <<moi (un homme) aime << moi-meme >>>>, ou << mon pere >>, ou << un homme >>), auquel le paranoiaque se fixe apres reflux. Il reorganise alors systematiquement le reel, en lui appliquant ces structures apres deformation de leur contenu, par deplacement et ambivalence. Il inverse ainsi dipe, et rejette donc les normes sociales (de formatage), qu'il n'integre pas dans son surmoi, au contraire des nevroses (majoritaires). La metapsychologie etudie les archetypes et structures collectives de l'inconscient (metastructures), auxquels correspond la << projection meta♭ psychologique >>, ou << metaformatage >> (la projection mythique), qui guide, structure et confere un sens au formatage. Le philosophe met a jour de nouvelles facons de metaformater le reel a partir de ses metastructures inconscientes. Il fait donc evoluer toutes les croyances mythiques (animisme, mythologie, religion et science), des que son nouveau metaformatage est repris par le surmoi des nevroses, qui transmettent alors la nouvelle tradition. Il agit en particulier sur l'inconscient cognitif, en changeant le metaformatage cognitif du surmoi. L'ensemble articule de ses nouveaux concepts est un paradigme (kuhn), assimilable a un mythe actif. Le philosophe permet donc les revolutions scientifiques. Freud et sa metapsychologie en sont un exemple. Freud est lui-meme un metaparanoiaque cognitif. Les jugements de verite et normalite dependent de ces paradigmes integres respectivement dans les fonctions cognitives et dynamiques du surmoi. Ces normes sont des applications du metaformatage social en cours.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 844 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 230 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.