Identites privees et identites politiques dans les dynamiques de mouvement social gai et lesbien aux etats-unis depuis 1980

par Guillaume Marche

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de John Atherton.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail etudie la facon dont les enjeux identitaires lies a l'homosexualite donnent lieu a un mouvement social, aux etats-unis depuis les annees 1980. Cette periode marquee par le sida a vu l'apparition d'un tel mouvement social, organise autour d'act up, qui s'est largement demobilise depuis le debut des annees 1990, alors meme que la reconnaissance institutionnelle des homosexuels effectuaitdes progres sans precedent. Ce travail cherche a expliquer cette demobilisation, afin d'identifier les conditions dans lesquelles un mouvement social gai et lesbien est susceptible de resurgir. Empruntant les outils de la theorie tourainienne des mouvement sociaux, ce travail s'appuie sur une serie d'entretiens non directifs avec des acteurs de la base. Ce materiau permet de degager des explications aux problemes qui motivent cette recherche, mais aussi d'identifier des moyens par lesquels les acteurs de la base s'efforcent de les resoudre. Il s'agit principalement d'initiatives destinees a lutter contre l'atomisation des communautes gaies et lesbiennes, contre la privatisation et la desexualisation de l'identite collective homosexuelle et contre l'institutionnalisation et l'homogeneisation, notamment ethnique, du mouvement gai et lesbien. Ces resultats font apparaitre que l'usage politique de l'identite gaie et lesbienne permet au mieux l'emergence d'un veritable mouvement social, lorsqu'il s'appuie sur le deploiement authentique de la subjectivite des acteurs et donne lieu a une reconnaissance du caractere necessairement instable et composite d'une identite collective. Le mouvement gai et lesbien est alors susceptible de devenir le terrain d'une profonde remise en cause des processus de normalisation sexuelle, qui s'exercent a l'encontre de l'ensemble de la population, et d'une conception segmentaire et figee des identites sociales. Un tel mouvement gai et lesbien est un laboratoire du renouvellement de la politique identitaire telle qu'elle se pratique aux etats-unis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 667 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 452 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2000) 069
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.